LES CONFIDENCES DU JOUEUR MASQUÉ

«Il s'est tapé la honte de sa vie, et sa femme aussi...»

Il joue en Ligue 1 et raconte, à visage caché, chaque semaine pour Francefootball.fr les dessous, pas toujours avouables et rarement avoués, de son métier. Le joueur masqué a choisi de parler des épouses de footballeurs.

«Les femmes tiennent un grand rôle dans la carrière d’un joueur. Dans le bon sens comme dans le mauvais. Certaines tirent leur mari vers le haut, d’autres vers le bas… Quand ça ne se passe pas bien à la maison, ça se ressent forcément ensuite dans ton travail et donc dans ton jeu. Certaines épouses se connaissent entre elles. Elles se rencontrent au stade, ou dans les soirées organisées par le club pour les vœux du président par exemple. Ce n’est pas pour autant qu’elles organisent tout le temps des trucs ensemble. Ça se faisait beaucoup à Lyon je crois, à l’époque où ils avaient la grosse équipe et gagnaient des titres. Mais sinon ce n’est pas si courant que ça.
«Elle l'a appelé et lui a mis la misère: "Tu me prends pour une conne ! Tu comptes voir ta maîtresse ?"»
Dans le vestiaire, on garde beaucoup de distance par rapport à notre vie de couple. En fait, ça peut vite dégénérer si elles parlent entre elles. Un jour, c’est parti complètement en vrille lors d’un déplacement en Coupe d’Europe. Un coéquipier a appelé sa femme pour lui dire qu’on rentrait à 15h. Dans le même temps, un autre joueur a appelé la sienne pour et lui a dit qu’on atterrissait à 14h. Sauf que les deux femmes se connaissent et se sont parlées! Et celle dont le mari a dit qu’on rentrait à 15h a pété un plomb. Elle l’a appelé et lui a mis la misère: "Tu me prends pour une conne! Tu vas faire quoi de 14h à 15h, hein ? Tu comptes voir ta maîtresse ? Je sais que vous arrivez à 14h ! Pourquoi tu me dis 15h ?" Un bazar pas possible pour un gros malentendu!  Du coup, le joueur est allé voir l’autre coéquipier et s’est embrouillé avec lui en lui disant de ne pas raconter n’importe quoi à sa femme. Vous comprenez pourquoi les histoires avec les épouses, on essaye vraiment d’éviter…
«Elle s'est mise à klaxonner comme une malade ! Tous les joueurs, et même les membres du staff, se sont mis aux fenêtres.»
Une autre fois, le coach nous a averti qu’on partait au vert le jour même. Un coéquipier, dont la femme est très jalouse -et même folle j’ai envie de dire- a eu beaucoup de mal à lui annoncer la nouvelle. Je comprends pourquoi car elle a complètement disjoncté! Le soir, à l’hôtel, on jouait au poker tranquillement et elle n’arrêtait pas de l’appeler au téléphone, de le harceler. Lui, il lui répondait juste qu’il était à l’hôtel, au vert.

Mais elle ne le croyait pas. Elle est donc venue en voiture jusque sur le parking de l’hôtel pour vérifier! Et quand elle est arrivée, elle l’a appelé pour lui demander de descendre. Il a essayé de lui dire qu’il ne pouvait pas, qu’elle n’avait pas le droit d’être là… Mais cette folle, vous savez ce qu’elle a fait ? Elle s’est mise à klaxonner comme une malade! Tous les joueurs, et même les membres du staff, se sont mis aux fenêtres. Le coéquipier s’est tapé la honte de sa vie, et sa femme aussi, je pense…»
Hugo Guillemet 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Réagissez à cet article
500 caractères max