LA BLAGUE DU JOUR (3/5)

Cazarre : «Mon seul vrai ami dans le milieu, c'est Éric Di Meco»

L'humoriste foot de Canal+ et RMC s'est fait un nom dans le milieu grâce à un humour vachard. Tout au long de la semaine, Julien Cazarre dézingue à tout va sur francefootball.fr. Le thème du jour : ses relations avec le milieu.

«Je ne côtoie pas les joueurs en dehors. Je les croise après l’émission, je déconne un peu avec eux, mais ça s’arrête là. Il m’arrive juste d’échanger des textos avec certains. Ludovic Butelle et Éric Bauthéac sont super sympas. Ils ne mettent pas des fringues à 150 000 euros pour aller à des soirées avec cinquante bouteilles et trois putes. Ces mecs-là vivent leur vie tranquille. Pancrate aussi est très marrant. Il faut avoir vachement de recul pour réagir comme il l’a fait avec moi. Il était encore en activité, il a joué le jeu. J’ai bien aimé aussi Filippi dans l’émission. Lui, il est mythique, complètement à part. Il n’en a rien à foutre de tout ça. Après, j’adore également Éric Carrière et Jérôme Rothen. Je bosse avec eux, ils sont supers. 
Mon seul vrai ami dans le milieu, c’est Éric Di Meco. Je vais même à Marseille pour le voir… alors qu’avant je ne détestais personne d’autre plus que lui et Boli. Pour moi le Parisien, c’étaient les deux mecs les plus insupportables. Des cons finis…
«Stéphane Ruffier ne kiffe pas ce que je fais. Ali Ahamada, non plus»
Stéphane Ruffier, lui, ne kiffe pas ce que je fais. Ali Ahamada, non plus. Mais, lui, c’est normal. À un moment donné, je croyais qu’il avait été transféré, je lui en ai remis une. Mais j’apprends le lendemain qu’il était toujours là. La Dépêche du Midi a voulu nous réunir. J’ai dit stop. Il n’y a rien de punk à faire chier un footballeur. Jourdren, à qui je «mettais» aussi pas mal, m’a offert son maillot. Il a super bien réagi. C’est la meilleure des réponses à mes pauvres vannes.»

Olivier Bossard
Réagissez à cet article
500 caractères max