ibrahimovic (zlatan) (R.Martin/L'Equipe)
Ligue 1 - 33e journée

Ces matches où le PSG version QSI a été sacré

En cas de victoire face à Monaco ce dimanche soir, le PSG sera officiellement sacré champion de France pour la septième fois de son histoire, la cinquième sous l'ère qatarie. Retour sur les matches du titre décrochés par le club de la capitale depuis l'arrivée de QSI, en 2011.

12 mai 2013, 36e journée, Lyon-PSG : 0-1

Leaders avec sept points d'avance sur l'OM au coup d'envoi, les Parisiens peuvent être sacrés pour la troisième fois de leur histoire (après 1986 et 1994) en cas de succès à Lyon, troisième. Après avoir buté une première fois sur Anthony Lopes en première période, Jérémy Ménez, bien servi par Thiago Motta, ouvre finalement la marque du gauche pour les visiteurs (53e). Malgré deux nouvelles frappes de Pastore (65e) et Ménez (90e+2), bien repoussées par Lopes, plus rien ne sera marqué. La victoire, la veille, de l'OM face à Toulouse (2-1) n'y change rien : le PSG est officiellement champion de France.

7 mai 2014, 36e journée, PSG-Rennes : 1-2

Le PSG n'a cette fois pas besoin de jouer pour valider le deuxième titre de champion de l'ère QSI. Monaco ayant été accroché quelques heures plus tôt à domicile par Guingamp, les hommes de Laurent Blanc sont déjà sacrés au moment d'entrer sur la pelouse du Parc des Princes. Heureusement pour eux, car ils mordent la poussière face à des Bretons qui jouent eux leur maintien quelques jours après s'être inclinés en finale de la Coupe de France. Lavezzi ouvre pourtant la marque dès la 3e minute suite à un caviar de Cavani, mais Kadir (23e) et Ntep (27e) renversent la vapeur en quelques minutes. Malgré l'entrée en jeu d'Ibrahimovic en deuxième période et une tête d'Alex sur la barre (90e), plus rien ne sera marqué. Paris fait la fête quand même...
Le titre du PSG en 2013. (B. Papon/L'Equipe)
Le titre du PSG en 2013. (B. Papon/L'Equipe)

16 mai 2015, 37e journée, Montpellier-PSG : 1-2

Leader avec six points d'avance sur son dauphin, Lyon, au coup d'envoi, le PSG est tout proche du titre. Il n'a besoin pour cela que d'un petit point à Montpellier pour être officiellement sacré. Mais Cavani et ses copains feront mieux que ça en allant s'imposer sur la pelouse de ce MHSC qui les avait privés du titre trois ans plus tôt. Après deux grosses occasions manquées par Lavezzi et Cavani, Matuidi ouvre la marque, du droit, après un superbe service de Rabiot (17e). Puis Lavezzi double la mise dans la foulée sur un centre puissant d'Aurier (25e). Malgré la réduction du score de Mounier, d'un centre-tir qui lobe Sirigu (40e), les Parisiens, qui auraient pu faire le break sur un missile de Pastore sur la barre (90e), tiennent bon. Et remportent leur troisième titre consécutif.

13 mars 2016, 30e journée, Troyes-PSG : 0-9

Ce PSG 2015-16 survole littéralement la Ligue 1. À l'aube de son match face à l'ESTAC, le club de la capitale compte la bagatelle de 22 points d'avance sur son dauphin, Monaco, accroché la veille à domicile par Guingamp (2-2). Un succès parisien à Troyes, dernier, validerait leur quatrième sacre consécutif, mais aussi le plus précoce de l'histoire de la Ligue 1. Et les hommes de Laurent Blanc ne vont pas faire dans la demi-mesure : 9-0, soit la plus large victoire de l'histoire du club en Championnat. Cavani (13e), Pastore (17e) et Rabiot (19e) plient très rapidement l'affaire, avant de voir Ibrahimovic s'offrir un quadruplé en deuxième période, et dépasser la barre des cent réalisations en L1 sous le maillot parisien. Les autres buts sont signés Cavani et Saunier, contre son camp. Paris est tout simplement intouchable.
Bruno Rodrigues 
Réagissez à cet article
500 caractères max