(D.R)
LES PARIS DE FF

Comment bien parier sur les matches de l'Euro 2016

Tout au long de la compétition, Julien Mirabel et Vincent Guérin (1) vous donnent leurs tuyaux et leurs conseils pour vous aider à réussir vos paris sur les matches de l'Euro.

«Recevoir» a du bon. Malgré les affaires qui ont écarté Benzema, Sakho et Valbuena et une avalanche de blessures (Varane, Diarra, Debuchy, Mathieu), la France est toujours favorite de la compétition pour les boomakers. La cote pour une victoire finale des Français est de 4,15*. Les champions du monde allemands arrivent juste derrière avec une cote à 4,75*. Puis on retrouve l'Espagne (à 6,25*), l'Angleterre (à 9*) et la Belgique (à 11*). Si vous pensez qu'une grosse surprise peut arriver, vous serez alors peut être sensible aux très grosses cotes de l'Autriche (35*) ou encore de la Pologne (50*). Voilà pour le panorama global de la compétition. Mais les paris vont forcément bien au-delà de ces simples cotes. Que vous soyez novices ou déjà aguerris, nous allons vous livrer quelques pistes et conseils afin de parfaitement maîtriser l'exercice des paris et, in fine, d'augmenter vos chances de gains.

Les règles d'or pour bien parier

Observer les derniers résultats de chaque équipe
La forme du moment des deux équipes est évidemment un élément essentiel pour commencer à analyser un match avant de parier. Regarder les quatre ou cinq derniers matches de chaque équipe permet souvent de dégager une première tendance.

Faire attention aux confrontations directes
Il est fortement conseillé de jeter un œil à l'historique des duels entre les deux équipes. Certaines nations ont en effet un lourd passif en commun et les sentiments de revanche ou au contraire de suprématie sont souvent une source supplémentaire de motivation pour les joueurs. Si le foot n'est pas une science exacte, il n'est pas interdit de s'inspirer de certaines tendances

Décrypter les compositions d'équipe
Le Portugal sans Ronaldo ou la Suède sans Zlatan... Ce n'est évidemment pas la même histoire. Alors avant de jeter votre dévolu sur une équipe, pensez à bien vous renseigner sur la composition des équipes et à prendre en compte les blessés et/ou les suspendus. Là aussi le succès peut se nicher dans les détails.

Ne pas oublier la météo
Des conditions climatiques extrêmes peuvent, parfois, déboucher sur des terrains détrempés qui risquent, parfois, de niveler les niveaux de jeu et de raréfier les buts.

Les quatre paris préférés de parieurs

Le pari 1N2
Le pari le plus populaire en France reste le traditionnel 1N2 ou 1X2. C'est le type de pari le plus célèbre, le plus ancien et le plus simple. Il s'agit de miser sur le résultat du match à l'issue du temps règlementaire. Trois possibilités se présentent à vous: le “1” (victoire de l'équipe à domicile), le N ou (X) (match nul) et le 2 (victoire de l'équipe à l'extérieur). Attention dans les matches susceptibles d'engendrer des prolongations (comme en huitièmes, en quarts, en demies ou en finale) : si vous pariez par exemple sur le 1 et que «votre» équipe remporte le match à la suite de prolongations ou de tirs au but, votre pari sera perdant. Sachez en effet que votre pari concerne le résultat du match dans le temps réglementaire (90 minutes plus le temps additionnel). Si vous pensez que lors de cet Euro qu'un match ira à la prolongation, il vous faudra bien cocher le N.

Exemple : Cotes 1N2 France - Roumanie : 1,28 / 4,75 / 12*

Le pari 1N2 Mi-temps
Parier sur l'issue d'un match, c'est très classique. Les bookmakers vous offrent également la possibilité de parier sur le résultat du match à la mi-temps grâce au pari 1N2 Mi-Temps. Le résultat pris en compte sera celui à la fin de la première période, peu importe ce qu'il advient durant la suite de la rencontre.

Exemple : Cotes 1N2 Mi-Temps France - Roumanie : 1 ,7 / 2,1 / 9,5*

Le pari 1N2 Handicap
Le pari handicap ou encore «écart entre les équipes» est assez populaire mais parfois mal compris. Il s'agit d'un pari dans lequel le bookmaker, qui vous propose les cotes, a donné un avantage d'un ou plusieurs buts à l'une des deux équipes avant le début du match. Si vous êtes par exemple persuadé que la France gagnera facilement son premier match face à la Roumanie, vous pourrez donc être tenté de jouer la France avec Handicap de 1 but. Pour remporter la mise il faudra donc que les Français battent les Roumains par au moins 2 buts d'écart.

Exemple : Cotes Handicap (écart) France – Roumanie : 1,8 / 2,95 / 3,35*

Le pari dit «Over/Under»
Si vous n'arrivez pas à dégager un favori dans le match que vous étudiez et sur lequel vous souhaitez miser, un pari de plus en plus à la mode pourrait bien vous plaire. Il s'agit de parier sur un plus ou moins grand nombre de buts durant la rencontre. Pour cet Euro 2016, vous trouverez le plus souvent le «+ ou – 2,5 buts».

C'est un pari à deux options. Il s'agira de deviner si il y aura deux buts ou moins durant la rencontre (-2,5) ou au contraire 3 buts ou plus (+2,5). Si vous vous attendez à un match fermé et serré, optez pour le - 2,5. En revanche, si vous pensez que le spectacle sera au rendez-vous, choisissez le + 2,5.

Par exemple pour le match d'ouverture entre la France et la Roumanie, les cotes sont les suivantes : -2,5 buts à 1,55 / +2,5 buts à 1,9*

*Cotes constatées sur Parions Sport en Ligne le 04/06/2016. Ces cotes sont susceptibles d'évolution.
(1) Pour proposer les pronostics football les plus pertinents, Pronostip.com a misé sur un duo complémentaire d'experts. Il est composé de Vincent Guérin, ancien international français, et de Julien Mirabel, ancien trader en paris sportifs à la FDJ et auteur de «L'Indispensable des Paris Sportifs» aux éditions Hugo&Cie.
Réagissez à cet article
500 caractères max