Yassine Benzia, capitaine du Losc et auteur du premier but.  (A.Mounic/L'Equipe)
C. Ligue

Coupe de la Ligue (16es) : Lille souffre contre Valenciennes mais se qualifie aux tirs au but

En grande difficulté en Ligue 1, Lille s'est qualifié aux tirs au but contre Valenciennes (2-2, 5-4 aux t.a.b) pour les 8es de finale de la Coupe de la Ligue.

Depuis le succès 3-0 face à Nantes (1re journée de Ligue 1) le 6 août dernier, Lille n'avait plus goûté à la victoire. Une saveur partiellement retrouvée face à Valenciennes et une qualification pénible en 8es de finale de Coupe de la Ligue (2-2, 5-4 aux t.a.b), qui ne rassure pas pour autant les hommes de Marcelo Bielsa, bousculés par le pensionnaire de Ligue 2.

A la 14e minute, Anwar El Ghazi s'est échappé sur le côté gauche et a centré devant le but, Yassine Benzia a surgi devant Jordan Pierre-Charles pour tromper Cyrille Merville du droit. Fautif, le défenseur valenciennois s'est racheté juste avant la pause. Totalement oublié par la défense Lilloise, et servi par Tony Mauricio dans la surface, il a égalisé d'un puissant tir du gauche qui est passé sous le bras de Mike Maignan (44e).
Le film du match
Les Lillois ont entendu le message de leurs supporters et ont dominé l'entame de la seconde période, avec deux occasions pour Yassine Benzia (55e), qui a raté le cadre, et Farès Balhouli (57e), qui n'a pas pu reprendre le ballon. Ensuite, les Dogues ont subi la réaction des visiteurs, avec une certaine passivité en défense. Le coup-franc de Jorris Romil a terminé juste à côté du but de Mike Maignan (66e).

Dans cette période animée, les Lillois ont cru faire la différence grâce au coup de tête de Junior Alonso (74e) qui a repris un coup-franc de Farès Balhouli. Mais hanté par ses erreurs défensives, Lille a concédé en fin de match l'égalisation sur un penalty de Lebo Mothiba (90+1e), après qu'Yves Bissouma a déséquilibré Sigamary Diarra.
Le tableau de la Coupe de la Ligue
La qualification s'est donc dessinée aux tirs au but. Après l'échec d'Edgar Lé, Mike Maignan a arrêté le tir de Sigamary Diarra. Les équipes se sont neutralisées et la décision s'est faite en mort subite. Jordan Pierre-Charles aurait pu être le héros de Valenciennes mais il a expédié le ballon au-dessus du cadre. Thiago Mendes lui a pris Cyrille Merville à contre-pied et permet à Lille de souffler avant la réception de Marseille, dimanche en Ligue 1.
Réagissez à cet article
500 caractères max