C. Ligue

Coupe de la Ligue : Le premier but du PSG «pas facile à admettre» pour les Lyonnais

S'il ne s'est pas emporté contre l'arbitrage, mercredi soir au Parc des Princes, Bruno Genesio a admis regretter qu'aucun des cinq arbitres n'ait vu le ballon sortir des limites du terrain sur l'action du premier but du PSG, qualifié (2-1) pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue au détriment de Lyon.

Alors que Jean-Michel Aulas s’en est pris aux arbitres après l’élimination de l’OL en quarts de finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG (1-2), son entraîneur Bruno Genesio n’a pas voulu les accabler. «Je pense qu’ils savent ce qu’ils ont fait. Ce sont certainement les premiers malheureux», a-t-il estimé.

«C'est comme ça», dit Genesio

Le successeur de Hubert Fournier sur le banc de l'OL a toutefois admis que le premier but parisien d’Adrien Rabiot, validé par M. Bastien alors que le ballon était sorti pendant l’action, n'était «pas facile à admettre». «Ce que je regrette, c’est qu’il y a cinq arbitres et aucun n’a vu que le ballon était sorti. C’est comme ça.»

Alors qu'il était loin de l’action, Jordan Ferri a revu les images dans le vestiaire. Et il est catégorique : «Le ballon est clairement sorti. Le cinquième arbitre est à cinq mètres. Tout est réuni pour éviter ce genre de situations, mais on voit que, malgré ce dispositif, il peut y avoir des erreurs.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
Charbey 14 janv. à 11:51

Je me rappelle un but de Sylvain Wiltord dans les derniers instant contre le PSG où il était un mètre hors jeu...