Battu par Rennes en Championnat, le Lille de Bielsa espère se relancer en Coupe de la Ligue.  (V.Michel/L'Equipe)
Coupe de la Ligue

Coupe de la Ligue : Lille à la relance, Nantes pour confirmer

Les seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue se poursuivent ce mercredi soir avec notamment un derby nordiste entre Lille et Valenciennes et plusieurs affiches entre équipes de Ligue 1 dont une opposant Strasbourg à Saint-Étienne. Voici les enjeux de ce troisième tour.

Lille - Valenciennes : le derby de la peur

Avec une seule victoire en neuf matches disputés cette saison, Lille traverse une crise de résultats. Sur le terrain, cela se traduit par six buts seulement inscrits dont trois contre Nantes lors de la première journée. Défensivement, les hommes de Bielsa n'offrent pas plus de garanties avec 14 buts encaissés. Après sa défaite contre Rennes (0-1) en Championnat, Lille va tenter de se relancer dans un derby du Nord contre une équipe de Valenciennes 10e de Ligue 2 et convalescente. Reginald Ray, nommé mi-octobre, a commencé par une défaite avec VA face à son ancienne équipe du Paris FC (3-2), vendredi en Championnat. Il va avoir l'occasion de se rattraper rapidement face à un Losc en crise.

Angers - Nancy : avantage pour les Angevins

Battu par Toulouse (0-1) samedi, Angers restait sur trois matches sans perdre (deux nuls, une victoire à Caen) après avoir vécu un début de saison poussif. Les hommes de Moulin tenteront de faire mieux que la saison passée où ils avaient quitté la compétition dès les 16es de finale après une défaite contre Nantes (2-1). «Il faut tout faire pour mettre un peu de folie dans cette rencontre, a annoncé Romain Thomas, le défenseur du SCO. C'est ce qui fait la différence en coupe. On n'est pas trop dans le calcul de la fatigue, on a envie de jouer et d'essayer de gagner.» En face des Angevins se dresse Nancy, 16e de Ligue 2. A priori, il s'agit d'un adversaire abordable puisque, trop inconstants, les Lorrains n'ont jamais su enchainer deux succès de rang cette saison. Les joueurs de Vincent Hognon restent sur un nul à domicile face à Clermont (2-2) après avoir mené au score à deux reprises.

Dijon - Rennes : deux équipes en quête de confiance

gnagnon (joris) baal (ludovic) (V.Michel/L'Equipe)
gnagnon (joris) baal (ludovic) (V.Michel/L'Equipe)
Dijon, qui vient de signer son deuxième succès de la saison en Ligue 1 à Metz (2-1), reçoit Rennes, tombeur du Losc (1-0). Les deux équipes se sont déjà rencontrées en début de saison. Elles s'étaient quittées sur un match nul (2-2). Les Dijonnais et les Rennais sont sur des dynamiques similaires et viennent de renouer avec le succès après un passage difficile. Dijon n'avait plus gagné depuis cinq matches (trois défaites, deux nuls) tandis que Rennes sortait de quatre matches sans victoires (trois défaites, un nul). Les deux formations auront donc à coeur de confirmer ce rebond.
Coupe de la Ligue : un vrai tremplin en Europe pour le vainqueur ?

Metz- Red Star : abordable pour les Messins

Dernier de Ligue 1, le FC Metz vient d'enregistrer sa quatrième défaite de suite lors de la réception de Dijon (1-2), samedi, et son entraîneur, Philippe Hinschberger, a été limogé. En attendant son successeur, les Messins ont l'occasion de prendre une bouffée d'oxygène lors de la réception du Red Star qui pointe à la sixième place du National. Un match abordable pour Metz en quête d'un succès qui pourra lui redonner confiance pour la suite de la saison.

Toulouse - Clermont : deux dynamiques positives

dupraz (pascal) (F.Lancelot/L'Equipe)
dupraz (pascal) (F.Lancelot/L'Equipe)
Toulouse respire mieux après un mois de septembre difficile marqué par deux défaites et deux matches nuls en quatre rencontres. Les joueurs de Pascal Dupraz se sont relancés en battant Amiens (1-0) à domicile puis en allant gagner sur le terrain d'Angers (1-0) lors de la dernière journée. En face Clermont, sixième de Ligue 2, à deux points du podium, n'a perdu que deux de ses sept derniers matches (quatre victoires, un nul) et se présente en confiance après avoir arraché le nul à Nancy (2-2) en revenant au score à deux reprises.

Tours - Nantes : les Nantais veulent confirmer

Invaincu depuis huit matches, le FC Nantes de Claudio Ranieri fait clairement figure de favori face à Tours. «L'objectif de ce match est de gagner et d'avancer dans la coupe, a déclaré le technicien italien en conférence de presse. La coupe est importante pour arriver à l'Europe. Ce match va être un grand test pour les joueurs et pour moi.» Tours n'a gagné qu'un match cette saison, son premier tour de la Coupe de la Ligue face aux Chamois Niortais (4-1). Depuis, les Tourangeaux oscillent entre le mauvais et le médiocre. Ils restent même sur trois défaites de rang en Championnat. La réception de Nantes, l'équipe en forme en Ligue 1, n'arrive clairement pas au meilleur moment.

Strasbourg - Saint-Étienne : les Alsaciens visent un 2e succes de rang

goncalves (anthony) (S.Mantey/L'Equipe)
goncalves (anthony) (S.Mantey/L'Equipe)
Vainqueur de Nice (2-1) dimanche, Strasbourg va essayer de confirmer ce regain de forme (trois matches sans défaite, dont deux nuls), lors de la réception de Saint-Étienne. Yoann Salmier, le défenseur alsacien : «Gagner face à Saint-Étienne permettrait de conserver notre bonne dynamique.» La tâche n'est pas impossible puisque les Verts se sont montrés très inconstants ces derniers temps. Après une début de saison canon (trois victoires de suite), les hommes d'Oscar Garcia sont incapables d'enchaîner une série positive. Ils se sont inclinés samedi à domicile contre Montpellier (1-0) à domicile, une première cette saison. «Ce sera très difficile de jouer demain (mercredi) contre Strasbourg, l'équipe est en confiance», a reconnu Garcia, mardi en conférence de presse.

Troyes - Amiens, un duel équilibrée

Tous les deux promus en Ligue 1, Troyes et Amiens ont des parcours presque similaires en ce début de saison. Ils comptent le même nombre de victoires (3), mais les Amiénois comptent un match en moins (celui contre Lille interrompu à cause de l'effondrement d'une barrière au stade de la Licorne). Troyes qui restait sur trois matches sans défaite (deux victoires, un nul) a été giflé ce week-end par Lyon (0-5) à domicile. «À travers le match contre Amiens, il faut retrouver toute la grinta et la rigueur tactique, a demandé Jean-Louis Garcia, le coach troyen qui va faire tourner son effectif. J'espère que les joueurs qui veulent me prouver qu'ils veulent du temps de jeu vont se montrer demain. Nous sommes des compétiteurs, demain nous jouerons le coup à fond.» Amiens, de son côté, a signé son troisième succès de la saison face à Bordeaux (1-0) mais reste fragile mais qui veut également jouer cette compétition «à fond», comme l'a indiqué son défenseur Julien Ielsch.
Réagissez à cet article
500 caractères max