pavard (benjamin) hernandez (lucas) (P.Lahalle/L'Equipe)
Bleus

Coupe du monde 2018 : votre onze de départ pour le match de l'équipe de France contre l'Australie

Nous vous avions demandé de choisir votre onze de départ de l'équipe de France pour son premier match de Coupe du monde contre l'Australie. Vous avez opté pour un 4-3-3, avec Pavard, Hernandez et Tolisso.

On y est presque. Si la Coupe du monde débute ce jeudi, l'équipe de France devra patienter jusqu'à samedi pour faire son entrée dans la compétition, face à l'Australie. Pour l'occasion, francefootball.fr vous avait demandé de choisir votre onze de départ pour la première des Bleus en Russie. Et une majorité d'entre vous a opté pour un schéma en 4-3-3 (51%, contre 30% pour le 4-2-3-1 et le reste pour le 4-4-2).

Les matches de préparation ont visiblement pesé dans vos choix. Ainsi, Pavard, à droite (65%), et Hernandez, à gauche (54%), ont obtenu vos faveurs aux postes de latéraux en lieu et place des habituels titulaires, Sidibé et Mendy. Pas de surprise, en revanche, pour le gardien, Hugo Lloris (65%) et pour la charnière centrale Varane (92%) - Umtiti (85e). Au milieu de terrain, l'inamovible Kanté fait également un carton (85e), épaulé par Pogba et Tolisso.

Dembélé plutôt que Giroud

Devant, Antoine Griezmann arrive logiquement en tête (57%), aux côtés du Parisien Kylian Mbappé, lui aussi plébiscité. Mais vous avez fait un choix fort, visiblement convaincus par la prestation du trio face à l'Italie, en préférant Ousmane Dembélé à Olivier Giroud. - B. Ro.
Réagissez à cet article
500 caractères max
jyves.barras 17 juin à 6:45

tout ce pataquès depuis une semaine pour ça !!! bè ils vont pas aller loin, les enfants gatés !!

laurentbernard 12 juin à 23:09

Il insiste sur des joueurs qui ne sont pas au niveau, Lloris et Sidibé, les deux n'ont pas leurs places dans le onze titulaire. Ensuite, il faut qu'il comprenne que Matuidi, malgrè avoir des qualités, aujourd'hui est largement en-dessous techniquement et tactiquement à Tolisso. Et Giroud devant, malgrè ses qualités de buteur, est un joueur qui a du mal contre des équipes repliées, où il faut animer le jeu et faire bouger l'adversaire.

laurentbernard 12 juin à 23:08

Mais apparemment Deschamps a du mal à voir tout ça, ou bien il joue la négation pour ne pas se plier à la demande de la majorité.

250174 12 juin à 20:04

La tendance générale est le onze précité. Vous verrez bien que Deschamps n'a pas la même vision que vous et présentera le onze bidon qui a débuté contre les USA. Ce coach est dépassé et n'a pas une bonne lecture du foot moderne. Wait and see