Coupe du monde

Coupe du monde : ces joueurs de renom venant de "petits" pays qui ne l'ont jamais jouée

Une Coupe du monde à 48 équipes prônée par Gianni Infantino, le président de la FIFA, pourrait permettre à des petits pays de pouvoir disputer la plus grande des compétitions. Chance que n'ont pas eue certains grands joueurs dont le pays n'a jamais, ou rarement, eu le niveau pour faire partie des qualifiés.

George Weah (Liberia)
Ballon d'Or France Football en 1995, l'ancien attaquant du PSG ou du Milan n'a jamais réussi à hisser son Liberia parmi le gratin mondial.

Ryan Giggs, Ian Rush, ... (pays de Galles)
Le football gallois n'a jamais eu les honneurs d'un Mondial. Et plusieurs grands joueurs de ce pays auraient évidemment mérité de connaître la lumière d'une Coupe du monde. On pense bien sûr à Ryan Giggs, mais aussi Ian Rush, Mark Hugues ou encore Gary Speed... Un Mondial à 48 pourrait permettre à Gareth Bale de jouer cette compétition.

Abedi Pelé (Ghana)
Trois fois Ballon d'Or africain, vainqueur de la CAN en 1982, vainqueur de la C1 avec Marseille en 1993 : Abedi Pelé aura évidemment effectué une belle carrière. Mais sans Coupe du monde. Son pays n'a en effet disputé son premier Mondial qu'au cours des années 2000, avec une première participation en 2006.
Jari Litmanen (Finlande)
La Finlande est également l'un des pays européens qui n'a jamais connu les honneurs d'un Mondial. Et l'ancien, entre autres, de l'Ajax Amsterdam, du Barça ou de Liverpool, aujourd'hui âgé de 45 ans, aurait bien mérité ça.

Eidur Gudjohnsen (Islande)
PSV Eindhoven, Chelsea, Barcelone, Monaco, Tottenham, etc. L'Islandais de 38 ans, qui évoluait dernièrement en Inde, à Pune City, a connu une sacrée carrière. L'Islande a évidemment compté longtemps sur lui sur la scène internationale. Mais sans jamais atteindre un Mondial. On se souvient que le pays qui a disputé l'Euro 2016 (la première grande compétition de son histoire) a failli se qualifier pour le Mondial 2014 au Brésil, mais il avait été éliminé en barrages par la Croatie (0-0 ; 0-2).

Claudio Pizarro (Pérou)
Il faut remonter à la Coupe du monde 1982, disputée en Espagne, pour trouver la trace du Pérou dans une Coupe du monde. À l'époque, les Péruviens n'avaient pas remporté un match face à la Pologne, l'Italie et le Cameroun. Difficile, donc, pour un attaquant aussi prolifique que Claudio Pizarro, de découvrir l'ambiance d'un Mondial.
Timothé Crépin 

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
Fencepiper 10 janv. à 23:48

Le Pays de Galles a déjà connu une Coupe du Monde ! La première fois, c'était en 1958, où les Dragons s'étaient hissés en quart de finale, perdu 0-1 contre le Brésil en raison du premier but en Coupe du Monde d'un certain Pelé.

Follow-up 10 janv. à 14:04

Sans aller jusqu'aux petits pays, des joueurs comme Canto ou Ginola n'ont jamais connu la CdM.Pas la peine de faire un plaidoyer pour la CdM à 48 en l'état, les poules de 3 et la fin du match nul n'ont aucun sens, autant faire des concours de pénos...