Soccer Football - World Cup - Semi Final - France v Belgium - Saint Petersburg Stadium, Saint Petersburg, Russia - July 10, 2018  France's Hugo Lloris makes a save. (Anton Vaganov/Reuters)
CM 2018 - Demi-finales

Coupe du monde, demi-finales : les notes de France-Belgique

Un but de Samuel Umtiti peu après la pause a suffi aux Bleus pour dominer la Belgique (1-0) et se qualifier pour la finale. Les notes de FF.

Les notes de la France

Lloris 9. En l'espace de deux minutes en première période, il a encore jailli pour éteindre le feu dans la défense tricolore. A la 19e, il sort à la verticale du poing devant Fellaini. Puis juste après, il effectue une superbe détente sur sa droite sur une reprise en pivot d'Alderweireld (21e). Présent encore au bon moment dans le principal temps faible de la défense des Bleus en première période. Une nouvelle sortie des deux poings sur un centre de Mertens (64e). Il remet ça sur une frappe de Witsel des vingt-cinq mètres (81e). Encore un match énorme sans prendre de but mais en étant plus sollicité que contre l'Uruguay ou lors du premier tour.
 
Pavard 6. A la 40e, il a l'action tricolore de cette première période avec une frappe sur un excellent service de Mbappé dans la surface. Mais Courtois effectue un arrêt de gardien de hand pour détourner. Juste avant, il combine bien avec Griezmann pour un bon centre qui trouve la tête de Giroud. Mais défensivement, il a été à la peine avec Hazard sur son côté principalement durant quarante-cinq minutes. Le capitaine belge l'a enrhumé plusieurs fois dont à la 32e. Il en a bavé mais sans grosse faute non plus. Sa deuxième période est correcte. Il est moins sollicité que sur le côté gauche donc avec moins de travail mais qu'il a bien fait.
 
Varane 8. De plus en plus le vrai boss de la défense tricolore. Son calme rassure comme sa maitrise à la fois au sol mais surtout dans les airs sur cette rencontre. Vigilant sur toutes les actions. Il dévie une grosse frappe de Hazard à la 19e et se jette deux minutes plus tard dans les pieds de Fellaini. Présent sur Lukaku quand l'avant-centre belge vient le provoquer. Un peu de mal à rentrer dans sa deuxième période à la 47e où Lukaku lui grille la priorité dans la surface. Sa seule petite frayeur. Il prend le meilleur de la tête sous la menace de Hazard (66e). Quasiment un sans-faute dans la maitrise de cette rencontre.
 
Umtiti 8. Plus sollicité que Varane en première mi-temps. Mais on a peu vu Lukaku souvent grâce aussi  à lui. A la 23e, il effectue une longue ouverture sur Giroud que l'attaquant a du mal à négocier proprement. Aux 28e et 42e minutes, deux interventions à son crédit sur des centres de De Bruyne puis Chadli. Mais il passe à travers juste avant la mi-temps sur un nouveau centre de De Bruyne heureusement sans conséquences. Son unique moment d'inattention. De Bruyne le met vite sous pression en début de deuxième période. Mais sa montée sur le corner de Griezmann est décisive à la 51e minute. Il prend le meilleur de la tête sur Fellaini qui effleure aussi le ballon (1-0). Un but digne de Basile Boli en 1993 avec l'OM et qui devient aussi légendaire ! Après, il ne lâchera rien dans sa complicité avec Varane qui en fait un des piliers de cet axe de fer et plus que jamais complémentaire.
 
Hernandez 7. Il a tenu son couloir avec l'aide précieuse de Matuidi. Des bonnes montées et des tentatives de frappes comme à la 25e. Il est encore à l'origine d'une action dangereuse avec Griezmann à la 33e. Il a bien contrôlé face à De Bruyne. Des fautes "intelligentes" à l'expérience à quarante-cinquante mètres de son but comme sur une contre-attaque initiée par Hazard (55e). Frayeur à la 61e dans son dos mais bloque bien Chadli juste après. Puis de nouveau un bon jaillissement sur De Bruyne (66e). Il a ensuite eu fort à faire avec Mertens mais il ne s'est pas démobilisé dans le combat. Il a formé une grosse tenaille avec Matuidi sur le côté gauche.
Pogba 7. Il a essayé de varier le jeu, de trouver rapidement une solution vers l'avant et d'accélérer, il a contrôlé efficacement Fellaini dans sa zone, mais son impact a été insuffisant en première période et il n'est pas toujours venu aider suffisamment Pavard à défendre sur Hazard côté droit. En revanche, il s'est beaucoup mieux projeté par la suite, il a été très costaud dans les duels et il a montré une rigueur défensive souvent inhabituelle, mais essentielle ce soir.
 
Kante 7. Il a bien protégé sa charnière centrale, notamment dans la première demi-heure où il y avait le feu, il a bien filtré et coupé les lignes de passes destinées à Lukaku, l'une des principales menaces côté belge, et il a toujours ressorti proprement les ballons. Et quand Hazard est venu davantage dans l'axe en fin de match pour essayer de faire des différences, il a encore répondu présent. De bonnes anticipations également et des jaillissements intéressants.
 
Matuidi 8. Dans un rôle clé, où il devait à la fois surveiller De Bruyne en position défensive puis Mertens dans la dernière demi-heure, parfois aussi bloquer Chadli dans son couloir et impulser le jeu à la récupération, il a été monstrueux, derrière comme devant, à l'image de cette belle frappe cadrée (18e), de tous ces bons ballons d'attaque donnés et de toutes ces avant-dernières passes distillées. Un volume de jeu exceptionnel et un grand match de compétiteur, l'un des meilleurs avec les Bleus. Sorti après deux chocs successifs et remplacé par Tolisso (86e), qui a même eu une balle de 2-0.
 
Mbappé 7. En première mi-temps, il a davantage fait la différence par la passe, en offrant deux balles de but à Giroud (34e) puis Pavard (40e), que par sa vitesse de course pure, ses dribbles et sa frappe. Mais quand il a commencé à percuter, à provoquer et à éliminer en un contre un, ses accélérations ont vraiment mis en difficulté Vertonghen et Kompany. Dans le replacement, il a fait le travail. Il doit seulement un peu mieux contrôler ses émotions et ses nerfs par moments. Mais il n'a que 19 ans...
 
Giroud 6. Comme d'habitude, il a énormément travaillé pour l'équipe et pressé, il est venu aider à la récupération tout en jouant dans son registre habituel de point de fixation, de pivot et de remiseur. Dommage, simplement, que dans la finition, il ait été à nouveau absent. Une bonne tête sur un coup franc joué par Griezmann et Pavard (31e), un duel perdu avec Courtois (56e) mais aussi un manque terrible de présence devant le but sur un centre de Mbappé (34e). Remplacé par Nzonzi (85e) pour densifier le milieu et tenir le résultat.
 
Griezmann 6. Positionné côté gauche, avec toute liberté pour venir dézoner, jouer entre les lignes et participer à la construction du jeu, il a rarement fait les bons choix pendant les quarante-cinq premières minutes et il a parfois manqué de justesse technique. Sa passe décisive pour Umtiti sur corner (51e) change évidemment sa performance globale et tempère le jugement sur son match. Et si son influence collective ne s'est pas faite sentir autant qu'il aurait fallu, son intelligence de jeu est demeurée intacte jusqu'au bout.

Les notes de la Belgique

Courtois a quasiment tout repoussé 8
Quel gardien ! L'alter-ego de Lloris est le meilleur de ce tournoi avec le Français. On est presque déçu de le voir s'arrêter là... La Belgique lui doit beaucoup sur cette demi-finale qu'il a sauvée à plusieurs reprises. Mais il ne peut rien sur le but d'Umtiti à la 51e minute. Juste avant la mi-temps, il fait un arrêt spectaculaire de gardien de handball sur une frappe quasiment à bout portant de Pavard (40e). Une envergure immense et une grosse présence dans sa cage. Il est encore à son avantage devant Giroud à la 56e. Il sera de nouveau décisif à deux reprises quand son équipe jouera le tout pour le tout en fin de rencontre. Il jaillit à terre sur un tir de Griezmann puis est toujours là pour s'interposer et repousser en corner sur une frappe de Tolisso en toute fin de temps additionnel. Le meilleur Belge, loin devant tous les autres, de cette demi-finale qui restera quand même une référence pour le portier de Chelsea. Un grand talent qui mérite un immense coup de chapeau.  
 
Courtois 8
Chadli 5
Alderweireld 7
Kompany 6
Vertonghen 6
Witsel 6
Dembélé 3
De Bruyne
Fellaini 5
Hazard 6
Lukaku 4

Arbitre : M. Cunha (URU) 7
Note du match : 14/20
Patrick Urbini  et François Verdenet , à Saint-Petersbourg 
Réagissez à cet article
500 caractères max
Gwadaboy 11 juil. à 9:43

Pour ma part ,Varane et Giroud sont les 2 plus méritants français d'hier. le moins bon était Griezman, qui a mal donné beaucoup de ballon! mais tous ont fait leur match

Gwadaboy 11 juil. à 9:42

Une Notation très Partisane!Dans le Jeux, Les Belges ont été au dessus 60% du temps, mais le petit truc que l'on appelle chance était avec nous! Lhoris touche 3 ballons, 2 que n’importe quel gardien jouant en division d'honneur pourrais bloquer, il a un 9, c'est indescent! Vous vous décrédibilisez auprès de ceux qui ne sont pas des supporters de notre camp.

florent02 11 juil. à 9:36

Varane a été impérial, il est en course pour le Ballon d'Or.

florent02 11 juil. à 9:33

En 1998, Thuram avait marqué deux fois après nous avoir coûté un but.Umtiti nous doit encore un but (en finale !).

gazonmaudit 11 juil. à 6:35

Franchement mettre la même note à Giroud et à Griezman c'est un peu curieux. Giroud a vendangé au moins trois occasions ou il aurait pu et du mieux exploiter le ballon. Il a eut un très faible apport offensif et la seule chose qu'on puisse lui reconnaitre c'est sa combativité défensive. une note de 3 ou 4 aurait été me semble-t-il plus juste.

voir toutes les réactions