Soccer Football - World Cup - Final - France v Croatia - Luzhniki Stadium, Moscow, Russia - July 15, 2018  France's Antoine Griezmann celebrates winning the World Cup        REUTERS/Darren Staples (Reuters)
CM 2018 - Finale

Coupe du monde, finale : les notes de France-Croatie

C'est fait ! Pour la deuxième fois de son histoire, l'équipe de France a été sacrée championne du monde après avoir dominé la Croatie en finale (4-2). Les notes du match.

Les notes de la France

Lloris 5. Si la première mi-temps a été totalement croate (67% de possession et 7 tirs à 1) et s'il y a eu beaucoup de situations dangereuses devant son but, le capitaine des Bleus n'a pourtant eu qu'une seule intervention importante à effectuer, sur un long coup franc de Modric qu'il dégage des deux poings (24e). Par la suite, il a fait le métier sur tout ce qui était centres, jeu aérien et sortie au pied. Dommage simplement qu'il y ait eu cette terrible faute de pied sur cette passe en retrait d'Umtiti et ce dribble extérieur contré par Mandzukic (59e). Heureusement, c'était à 4-1...
 
Pavard 5. Il a vécu un début de match hyper compliqué et face à Perisic, il s'est même retrouvé constamment en difficulté dans le duel ou sur les renversements de jeu croates. Soit parce qu'il n'était pas à bonne distance d'intervention, soit parce qu'il n'était pas suffisamment épaulé par Pogba ou Mbappé. Sa seconde période a été plus appliquée, plus rassurante aussi, et il a nettement mieux terminé, puisque plus rien n'est passé de son côté. Il n'est pas non plus impliqué sur les deux buts croates
 
Varane 7. Dans le jeu aérien, il a été énorme : ça tombe bien, la Croatie était une équipe qui a énormément centré, beaucoup recherché aussi la profondeur et qui était l'une des meilleures du tournoi sur coup de pied arrêté. Son sang-froid, sa variété de relance, la qualité de son placement et son tempérament ont ainsi permis à l'équipe de traverser ses nombreux temps faibles sans le payer plus cher. Il s'est seulement fait éliminer une fois en un contre un par Mandzukic (49e)
 
Umtiti 6. Un peu en difficulté en première période lorsque les attaquants croates sont venus presser haut, notamment Mandzukic, ou quand il fallait vite sortir sur eux. Mais par la suite, lorsque l'air a été un peu plus respirable, il a retrouvé toute son autorité défensive dans les duels et le jeu aérien, et comme depuis le début du tournoi, il a été le parfait complément de Varane dans l'axe.
 
Hernandez 7. Autant l'équipe de France a souvent souffert côté droit, autant elle a été beaucoup plus solide à gauche. Défensivement, il a très bien anticipé grâce à sa bonne lecture de jeu et la qualité de son placement. Dans les duels, il a été costaud et n'a pas laissé grand-chose aux Croates. Enfin, il est à l'origine du quatrième but français, quand il y a eu un peu plus d'espaces à exploiter devant lui pour plier le match à 4-1.

Kanté 4. De très loin son "moins" bon match du tournoi mais il a tellement fait. C'est dommage que ce gros coup de mou arrive en finale. Deschamps le sort d'ailleurs à la 54e minute. Ça veut tout dire quand on connait son importance. Il a commis beaucoup plus de fautes que d'habitude, notamment pour maîtriser Modric. C'est d'ailleurs l'une d'elles, à 35 mètres, et qui lui vaut un avertissement, qui est à l'origine de l'égalisation croate. Sur le coup, il ne peut pas de nouveau contrer la frappe de Perisic. On a presque mal au cœur pour lui de finir sur une telle finale mais il est pour une grosse partie dans ce titre. Remplacé donc par Nzonzi à la 54e qui est bien entré dans la partie au milieu pour verrouiller, canaliser et être dans le contrôle.
 
Pogba 7. Juste avant l'heure de jeu, l'ACTION de cette finale ! Il lance majestueusement Mbappé d'une frappe fouettée du milieu. Il suit le mouvement pour se retrouver à la conclusion. Il se reprend à deux fois pour tromper Subasic d'un tir enroulé du plat du pied à l'entrée de la surface (3-1). Une très grosse deuxième période quand Kanté et Matuidi ont lâché. En première, il a tenu son côté droit au milieu et est venu donner des coups de main précieux à Pavard. Une bonne ouverture en profondeur pour Mbappé (23e). Il perd un ballon facile qui aurait pu être dangereux au milieu et se fait remonter les bretelles sur le coup par Griezmann. Mais quel coup de "Pioche" en finale !
 
Mbappé 7. Un déboulé qui amène le troisième but tricolore et c'est lui qui met fin au suspense intense avec le quatrième but, d'une succulente frappe du droit de vingt mètres placée qui mystifie Subasic (65e). Comme face à l'Argentine, il a tourné fort autour de l'heure de jeu. Il finit donc ce Mondial comme meilleur buteur des Bleus, mais avec quatre buts dans le jeu en sept matches. Quelle performance à 19 ans et demi. Historique ! Il avait pourtant eu du mal à entrer dans cette finale et à se mettre au diapason dans le repli défensif en début de rencontre. Il est ensuite monté un peu en puissance sur quelques accélérations, notamment à la 17e où il fait une première différence mais son centre ne trouve personne. Rebelote à la 40e pour le même scénario. Auparavant, à la 23e, il bute sur Vida après une bonne ouverture de Pogba. Mais pas d'occasion nette en première période. A la 52e, juste avant de s'enflammer, il décolle sur son côté droit mais bute sur Subasic. C'était sa véritable première occasion. Il y en aura d'autres plus heureuses rapidement. Elu meilleur jeune de ce Mondial à juste titre.
 
Matuidi 5. Un match moyen plus pour cette finale. Un gros coup de mou dans les temps forts croates, notamment en deuxième mi-temps. Il a eu beaucoup moins de travail sur son côté gauche en première période. Avec Hernandez, ils ont bien bloqué Vrsaljko et Rebic. Il a ceinturé son couloir défensivement dans une tache qu'il maîtrise. Il est même venu prêter main forte à Kanté quand il était en difficultés. Il est toutefois battu de la tête dans la surface sur l'action qui amène l'égalisation croate. Remplacé à la 72e par Tolisso qui a compensé et apporté son énergie, sa hargne dans le combat au moment où il le fallait.
 
Griezmann 8. Pour une fois, on est d'accord avec la FIFA : "Grizi" est l'homme du match et de cette finale. Il finit avec Mbappé meilleur buteur français de ce tournoi avec quatre réalisations, dont trois penalties. Il n'a toujours pas tremblé dans cet exercice à la 38e minute en prenant Subasic à contre-pied. Mais quelle qualité sur les coups de pied arrêtés ! C'est lui qui débloque cette finale puis donne l'avantage dans cet exercice. A la 18e, son coup franc sur la droite de 25 mètres est parfaitement frappé pour engendrer le but contre son camp de la tête de Mandzukic. Il a été de tous les bons coups et encore sur cette remise en retrait sur le troisième but français de Pogba. Il s'est battu, a couru partout et a apporté sa maîtrise technique.  
 
Giroud 6. Sa finale a été à l'image de sa Coupe du monde. L'avant-centre tricolore n'a pas marqué mais il a abattu un travail défensif colossal. Ce n'est pas là où on l'attendait mais c'est ce que lui a demandé Deschamps. Il a passé une grosse partie de sa finale à prêter main forte à son bloc défensif sur corner (9e et 44e) avec deux têtes précieuses dans la surface tricolore. Dans le combat. A la 57e, il commet une faute "intelligente" sur Rakitic. Mais on aurait aimé avoir des actions marquantes à souligner... Remplacé par Fekir à la 81e minute, qui effectue une belle frappe à la 87e bien captée à terre par Subasic.

Les notes de la Croatie

Perisic, une mi-temps exceptionnelle et puis... 7
C'est un droitier qui passe l'essentiel de son temps à gauche et dont les adversaires ne sauront jamais quel est le meilleur pied. Il sait déborder, centrer, rentrer intérieur et frapper, provoquer en un contre un puis donner et décaler. Mais son point fort, c'est d'abord sa capacité à répéter les courses, son volume physique et sa vitesse. En clair, il est celui qui donne le vertige au jeu de la Croatie. En première mi-temps, il a donné ainsi en permanence le tournis à Pavard et il a vite redonné espoir à son équipe en égalisant dix minutes après l'ouverture du score grâce à un bel enchaînement terminé par une frappe pied gauche. Malheureusement pour lui, c'est une faute de main dans la surface sur le corner de Griezmann (34e) qui a provoqué le penalty fatal à la dynamique croate et relancé à nouveau les Bleus au moment où ceux-ci souffraient et reculaient. Sa première mi-temps a donc été souvent exceptionnelle. Sauf qu'ensuite, plus le temps a passé, plus l'écart s'est creusé, et moins on l'a vu.
 
Subasic 4
Vrsaljko 6
Lovren 4
Vida 5
Strinic 4
Modric 7
Brozovic 4
Rakitic 6
Rebic 4
Mandzukic 6
Perisic 7
 
Arbitre : M. Pitana (ARG) 7
Note du match : 15/20.
Patrick Urbini  et François Verdenet , à Moscou
Réagissez à cet article
500 caractères max
OrAzO 17 juil. à 16:56

Arbitre : M. Pitana (ARG) 7 Il siffle un penalty qu'il aurait pas dû siffler et une faute sur une simulation de Griezman qui amène le premier but, sa note c'est deux pour ses deux grosses erreurs en finale de coupe du monde, qu'il change de métier.

florent02 16 juil. à 15:50

En général, ce site note les entraîneurs pour leur coaching. Quelle est la note du roi DD ?

florent02 16 juil. à 15:49

Amnistie collective pour les défenseurs champions du Monde, même s'ils ont encaissé 6 buts quand même.

monacoforever92 16 juil. à 15:30

et tout cela sans benzema , merci DD et merci Giroud

maliae 16 juil. à 7:49

Griezmann 8/10 - Je ne vois pas d'ou il a fait un match exceptionnel. Il a même une meilleure note que Pogba ou Mbappé alors qu'il n'a encore une fois marqué que via un Pénalty, et n'a fait qu'un bon coup franc ( avec un but en CSC rappelons le )Une coupe du monde ou notre supposée Star est passé au travers.

voir toutes les réactions