kante (n'golo) (R.Martin/L'Equipe)
Bleus

Coupe du monde, France-Australie : les gagnants et les perdants côté Bleus

Si, comptablement, l'équipe de France a fait le plein face à l'Australie (2-1), au sein du collectif de Didier Deschamps, certains éléments ont perdu des points quand d'autres ont pu en engranger. Revue d'effectif.

Les gagnants

Hugo Lloris
Si les Pogba et Griezmann sont constamment scrutés, il y en a un autre qui était attendu au tournant pour cette ouverture : Hugo Lloris. Certes, le portier de Tottenham n'a une nouvelle fois pas réussi à être déterminant sur penalty (onze tentatives consécutives sans arrêt). Mais sur la seule et unique alerte dangereuse, le gardien des Bleus s'est détendu comme il le fallait après un coup franc australien prolongé involontairement par Tolisso. Au bon moment pour lui.
 
 
N'Golo Kanté
Dans son secteur de jeu et alors qu'il a eu à intervenir de nombreuses fois, le milieu de Chelsea a sûrement été le meilleur Français samedi. Il est monté en puissance au fur et à mesure et a soulagé plus d'une fois ses coéquipiers avec son activité que l'on connaît et qui rassure tout le monde. S'il était déjà quasiment incontestable au milieu, voilà l'ancien Caennais assis sur un confortable fauteuil. Et le voir à ce niveau a quelque chose de rassurant.
 
Olivier Giroud
Nombreuses étaient les personnes à demander la titularisation du trio Dembélé-Griezmann-Mbappé ; mélange de talents, de vitesse et de vivacité qui, sur le papier, peut déstabiliser n'importe quelle défense. Sauf que face à Mooy et sa bande, cela a été un vrai échec. De quoi, même si son entrée n'a pas été transcendante, donner du crédit supplémentaire à Olivier Giroud. Il serait en effet assez surprenant que l'attaquant de Chelsea ne revienne pas dans le onze titulaire jeudi prochain face au Pérou.
 

Les perdants

Ousmane Dembélé
Oui, Antoine Griezmann, malgré son titre honorifique de joueur du match (étrangement) décerné par la FIFA, n'a pas été dans les meilleures dispositions. Même si, à 0-0, avec les conséquences qu'aurait pu entraîner un échec, il fallait transformer sereinement le penalty comme il l'a fait (après, d'ailleurs, avoir provoqué la faute). Mais celui qui perd encore plus de points se nomme Ousmane Dembélé. Noté 2/10 par FF, le Barcelonais a été à la peine. Rarement décisif dans ses intentions, il a semblé ne jamais réellement trouver sa place. Le possible retour rapide de Giroud pourrait lui être fatal.

Une attaque à huiler
 
Samuel Umtiti
Il a préféré s'en amuser sur Instagram avec un montage où on le voit dunker avec sa main malheureuse pour le penalty australien. N'empêche que pour son premier match de Coupe du monde, Samuel Umtiti n'a pas vraiment rassuré son monde. S'il a expliqué que «ce sont des choses qui arrivent», le Barcelonais a néanmoins été lucide sur sa performance en conférence de presse, avouant ne pas être «content»de sa prestation. De là à imaginer un resserrement dans la hiérarchie avec Rami ou Kimpembe ? Peut-être pas encore.
 
Didier Deschamps
Au contraire de Jorge Sampaoli et d'une Argentine apathique face à l'Islande (1-1), Didier Deschamps n'est pas perdant sur toute la ligne. Ses choix des latéraux ont été les bons. Mais le sélectionneur et son staff ont-ils vraiment réussi à bien analyser l'adversaire de samedi ? On savait que le combat serait ardu, que les duels seraient intenses, que le bloc serait bas. Il a du coup été assez étonnant, au regard du CV de l'adversaire, de se priver d'une pointe comme Olivier Giroud, davantage capable de bouger ses vis-à-vis. Et au-delà du onze, pendant le match, on aurait été curieux de voir le visage bleu avec un passage assez rapide en 4-2-3-1 pour ainsi combler un vide parfois abyssal au milieu, là où le pressing devait s'exercer...
Timothé Crépin
Réagissez à cet article
500 caractères max
suard.lulu 17 juin à 22:05

moi je dit aller les bleu aller en finale

Silvaneric 17 juin à 15:20

Donc De GEa aurait 2 Lloris dans chaque gant ?

anis_3001 17 juin à 13:45

et pogba il a l'immunitée ou quoi?il n est jamais bon mais toujours sur le terrain

ombiloba1 17 juin à 12:55

Deschamps ouste!

florent02 17 juin à 12:47

Umtiti n'est visiblement pas Thuram qui s'était racheté après avoir fauté sur le but de la Croatie en 1998.

voir toutes les réactions