Soccer Football - World Cup - Group B - Portugal vs Morocco - Luzhniki Stadium, Moscow, Russia - June 20, 2018   Portugal's Cristiano Ronaldo celebrates with team mates after scoring their first goal    REUTERS/Christian Hartmann (Reuters)
CM 2018 - Groupe B

Coupe du monde, groupe B : les notes de Portugal-Maroc, avec Un Ronaldo encore décisif

Il n'aura fallu qu'un but, de Cristiano Ronaldo évidemment, pour que le Portugal domine un Maroc désormais éliminé (1-0). Les notes de FF.

Les notes du Portugal

Ronaldo obligé de s'occuper de tout 7
Comme face à l'Espagne lors du premier match, c'est à la quatrième minute que Cristiano Ronaldo a dégainé, mettant ainsi son équipe dans les meilleures conditions possibles pour pouvoir gérer ensuite (péniblement) son avantage. Et comme souvent, c'est son but - une tête aux six mètres suite à un corner joué à deux par Bernardo Silva et Moutinho et une erreur de Da Costa qui lâche le marquage - qui a fait la différence entre les deux équipes. Mais le meilleur buteur actuel de la Coupe du monde (4 buts) n'a pas fait que marquer. Il a aussi offert une balle de 2-0 à Guedes (39e), il a bien défendu sur les coups de pieds arrêtés marocains, il a provoqué le carton jaune de Benatia (40e), il est venu presser sur les relances adverses, il a beaucoup joué en remise à une touche et, en se décalant par moments dans le couloir droit, il a su également créer des espaces pour ses partenaires. Les supporters marocains ont eu beau chanter «Messi, Messi» dès qu'il ratait un geste, comme sur cette frappe trop enlevée (51e), son début de Coupe du monde confirme à quel point il veut la gagner. En tout cas, dans l'envie et la concentration, le Ballon d'Or 2017 est présent au rendez-vous.

Rui Patricio 7
Cedric 4
Pepe 4
Fonte 6
Guerreiro 5
Bernardo Silva 4
Moutinho 5
William Carvalho 6
Joao Mario 4
Guedes 5
Cristiano Ronaldo 7

Les notes du Maroc

Ziyech, le vrai leader technique
Dans une équipe marocaine qui aura dominé ce match et eu la possession (52% en première mi-temps, 55 % au total) mais qui manque terriblement d'efficacité dans le dernier geste pour être au niveau de ses adversaires (aucun but en deux matches), le milieu offensif de l'Ajax s'est comporté en véritable leader technique. Positionné au départ côté gauche, il est souvent venu à l'intérieur pour orienter le jeu, donner la bonne passe au bon moment, jouer à une touche, combiner et offrir sa disponibilité pour maintenir une maîtrise suffisamment haute. Et quand il est resté dans son couloir, il a mis plusieurs fois Cedric en difficulté en dédoublant avec son latéral, Hakimi, et en faisant des différences à la fois par sa vitesse de démarrage et sa capacité d'accélération. Quatre tirs, dont un cadré en première période. Mais aussi d'excellents coups de pied arrêtés, notamment ses coups francs excentrés très précis.

El Kajoui 6
Dirar 6
Benatia 4
Da Costa 4
Hakimi 6
Belhanda 6
El Ahmadi 4
Boussoufa 6
N. Amrabat 6
Boutaïb 5
Ziyech 7
Arbitre : M. Geiger (SUI) 6
Note du match : 12/20
Patrick Urbini, à Moscou
Réagissez à cet article
500 caractères max
maouad 22 juin à 23:36

Vive le Maroc rendez vous Can 2019

RYO 20 juin à 20:20

C'est vraiment dommage que l'arbitre prive le Maroc de deux penalties, Merabet accroche dans la surface de reparation et une autre occasion ou un joueur portugais qui touche le ballon avec la main dans le carre 18m. Le Maroc a bien joue dans l'ensemble, mais malheuresement leur attaque n'etait pas percutante.