ginola (david) (S. Grangier/L'Equipe)
A lire dans FF

David Ginola : «Ballon d'Or, une race à part»

L'ancienne vedette du Paris SG présente jeudi sur La Chaîne L'Equipe la remise du Ballon d'Or. L'occasion de revenir avec lui sur ses liens avec le trophée de FF.

Adolescent au centre de formation de Toulon, le jeune Ginola découvre la force du Ballon d'Or. Chaque mardi, il achète France Football, une façon de mieux comprendre les réalités de son métier et de se gaver des récits sur les exploits de Michel Platini, trois fois récompensé au mitan des années 80 : «Il symbolisait la France, championne d'Europe 1984 et la grande Juventus. Il était le footballeur esthétique par excellence, il avait cette décontraction toute en élégance. Comme Johan Cruyff (Ballon d'Or 1971, 1973, 1974). Je trouvais ça magique ! J'ai grandi avec cette vision du beau football. Ils m'ont inspiré.» Quelques années plus tard, le Sudiste chétif devient El Magnifico au Paris SG et est invité à la remise du Ballon d'Or à Roberto Baggio (1993), une récompense qui propulse l'Italien «dans la sphère des joueurs d'exception». A Paris, David Ginola forme avec George Weah, Ballon d'Or 1995, une attaque faite pour le show qui a raison du Real et de Barcelone en Coupes d'Europe. Le Français assure qu' «il n'a pas fait le même métier que Cruyff, Platini ou Messi», une affaire de talent, surtout d'appétit et de pragmatisme absolu. La mainmise sur le trophée depuis 2008 du binôme Leo Messi-Cristiano Ronaldo ne le lasse pas, tant ces deux-là sont «hors du commun» et «bossent comme des chiens». Il encourage leurs poursuivants, Neymar en tête, à se transcender pour capter le titre de meilleur joueur de l'année.

À lire, cette semaine dans France Football, l'intégralité de l'interview de David Ginola sur sa relation avec le Ballon d'Or.

Christophe Larcher


Réagissez à cet article
500 caractères max
londoncalling81 5 déc. à 7:22

Il te ferait presque croire que c'est lui qui a gagne le ballon d'or sur la photo...

leon7-3 5 déc. à 4:36

Messi

thethirdromenow 4 déc. à 22:54

Messi