Benzema a régalé contre Alavés. (Reuters)
Etranger

Français de l'étranger : Benzema applaudi, Griezmann brille, Evra et Ribéry en difficulté

Fortunes diverses ce week-end pour les anciens cadres de l'équipe de France. Si Karim Benzema s'est réveillé avec le Real, Patrice Evra et Franck Ribéry ont été en difficulté. Benjamin Pavard a impressionné en Bundesliga.

Tops : Benzema étincelant, Pavard solide

Remis en cause ces dernières semaines dans les médias espagnols, sifflé par une partie du public récemment, Karim Benzema revient bien. Déjà brillant en milieu de semaine, il a confirmé lors de la victoire contre Alavés (4-0). Servi par l'ancien Lyonnais sur l'ouverture du score, Cristiano Ronaldo l'a d'ailleurs pointé du doigt en s'adressant au public sur sa célébration. Comme pour demander que le Français soit davantage célébré que lui. En jambes, Benzema a chipé un ballon dans les pieds d'Alexis, quelques secondes après le coup d'envoi de la seconde période, pour offrir la balle du 2e but à Gareth Bale. Cela faisait près de deux ans qu'il n'avait plus donné deux passes décisives dans un match de Liga. Après avoir touché le poteau sur un centre de Ronaldo, Benzema a finalement marqué sur penalty.

Surprise de la dernière liste de Didier Deschamps, Benjamin Pavard a réalisé un gros match lors de la victoire de Stuttgart contre Francfort (1-0). Il a notamment muselé à merveille son compatriote Sébastien Haller, et le Stuttgarter Zeitung lui a attribué la meilleure note du match. Le quotidien de Stuttgart donne cependant un avis qui ne plaira peut-être pas à DD, qui imagine Pavard comme un latéral : «Le Français est un latéral passable mais un excellent défenseur central. Tayfun Korkut l'a bien compris et le met toujours dans l'axe. Ce samedi, il n'a eu quasiment aucune faille : formidable !»

Antoine Griezmann a réalisé une prestation quasiment parfaite sur la pelouse du Séville FC. L'attaquant français, aligné au côté de Diego Costa, a signé un triplé et une passe décisive lors du festival offensif de l'Atlético de Madrid (5-2).
Et aussi : Guillaume Hoarau, qui a fait gagner les Young Boys, Anthony Mounier, auteur de son premier but en Grèce, Anthony Knockaert, qui a participé au festival de Brighton, Kurt Zouma, impeccable contre Leicester et salué par le Stoke Sentinel, Vincent Koziello et Jean-Kevin Augustin, buteurs lors de Leipzig-Cologne, Moussa Dembélé, décisif avec le Celtic.

Flops : Evra et Ribéry ont souffert

En l'absence d'Arthur Masuaku, suspendu, l'entraîneur de West Ham David Moyes avait pris le pari d'aligner Patrice Evra dans une défense à cinq face à la flamboyante attaque de Liverpool. De retour en Premier League 1385 jours après son dernier match avec Manchester United, le latéral français de 36 ans a coulé, comme toute la défense des Hammers (4-1). S'il a été plutôt intéressant dans les relances, Evra, qui n'avait plus joué depuis octobre, a été impliqué directement sur le premier but de Liverpool, en se faisant dominer au duel par Emre Can, sur corner. Aaron Cresswell, au marquage de Mohamed Salah, l'a souvent incité à se replier pour aider, mais Evra ne l'a rarement écouté. Il a été sérieusement chahuté par le public d'Anfield, mais David Moyes s'est satisfait de sa performance
Titulaire avec son compère Robben contre le Hertha Berlin (0-0), Franck Ribéry a déçu, comme le Néerlandais. L'avenir du duo Robbery est très commenté en Allemagne, et leur prestation a semblé confirmer un déclin. Ribéry «n'était vraiment pas dans son meilleur jour» selon Bild, qui lui a attribué un 5 (la pire note étant 6 dans une notation de 1 à 6). L'ailier français a fait les efforts, mais a manqué d'efficacité dans le dernier geste. Il a notamment manqué une grosse occasion en tirant au-dessus à la 36e minute, sur un contre. Coman est entré à sa place dès la 68e minute, mais s'est blessé peu de temps après.
Réagissez à cet article
500 caractères max