Espagne - 28e journée

Liga : notamment grâce à un splendide coup franc d'Antoine Griezmann, l'Atlético Madrid dompte le FC Séville

Quatrième match de suite sans défaite en Liga pour l'Atlético Madrid qui confirme sa bonne forme. Les Colchoneros ont facilement disposé d'un très décevant FC Séville dans le choc de cette journée (3-1). Antoine Griezmann a été décisif.

Trois points mérités pour l'Atlético Madrid

Dans ce choc du haut de tableau de Liga, l'Atlético Madrid a logiquement enregistré son seizième succès en Championnat cette saison. Si les grosses occasions n'ont pas été si nombreuses, Kévin Gameiro touchait la barre de Sergio Rico après avoir tenté de lober ce dernier dans la surface (13e). Mais le portier andalou déviait le ballon sur son montant. C'est sans surprise que les Colchoneros ouvraient ensuite le score. Après une faute sifflée à Adil Rami, Antoine Griezmann envoyait un ballon parfait dans la surface sur un Diego Godin libre de tout marquage. La tête de l'Uruguayen faisait mouche (1-0, 36e). Cette impression de domination se poursuivait en début de seconde période. Après un superbe mouvement avec Carrasco et Gameiro, Griezmann se présentait seul face à Rico, mais son ballon passait à côté (51e). Antoine Griezmann finissait par doubler ensuite la mise pour mettre les siens à l'abri (voir ci-dessous). Koke y allait également de sa réalisation en marquant dans le but vide après un centre de Juanfran (3-0, 78e). Pour les Colchoneros, portés par un très bon Carrasco, cette victoire leur permet de revenir à un tout petit point du podium et de leurs adversaires du jour. Ces trois points semblent également figer le top 4 de cette Liga. Villarreal est maintenant à sept longueurs de la quatrième place.

Le coup franc exceptionnel de Griezmann

Ce match aura été une histoire de coup franc. Et Antoine Griezmann ne s'est pas contenté de sa passe décisive sur l'ouverture du score. À l'heure de jeu, aux vingt mètres, Grizou inscrivait un coup franc somptueux en s'aidant de la barre transversale de Sergio Rico (2-0, 61e). Un soulagement à ce moment pour Diego Simeone. C'est le quatorzième but du Français cette saison en Liga, le cinquième pour le seul mois de mars ! Le numéro 7 de l'Atlético Madrid est en très grande forme. Illustration avec les Bleus face au Luxembourg et à l'Espagne ?

Nasri titulaire, mais un Séville quasi atone

Malgré son expulsion qui a marqué un tournant lors du huitième de finale retour de C1 à Leicester mardi, Samir Nasri était bel et bien titulaire. Mais on ne l'a que très peu vu. Il a bien tenté d'enclencher quelques mouvements, sans réelle réussite. Après avoir choisi un système avec trois défenseurs centraux (dont Rami et Lenglet) au coup d'envoi, Jorge Sampaoli tentait de bousculer ses joueurs en seconde période en faisant entrer Jovetic à la place de Lenglet. Sans réussite. Seule éclaircie de l'après-midi : la réduction du score de Correa en fin de rencontre (3-1, 86e). Le troisième du Championnat d'Espagne, qui a dit adieu au titre, est vraiment dans une passe très compliquée. Outre son élimination chez les Foxes, le FC Séville reste sur deux défaites et un nul en Liga. Sa troisième place est plus que jamais menacée désormais.
Réagissez à cet article
500 caractères max