ben arfa (hatem) (FAUGERE FRANCK/L'Equipe)
Hommage

Hatem Ben Arfa (Nice) : «C'est Johan Cruyff qui m'a appris la liberté sur un terrain»

Inconditionnel de Johan Cruyff depuis qu'il est gamin, Hatem Ben Arfa s'avoue «choqué» par la disparition de l'icône hollandaise.

Quarante ans les séparent. Il n’empêche. Depuis tout gamin, Hatem Ben Arfa est un inconditionnel de Johan Cruyff et de ses arabesques. Depuis qu’un de ses proches l’a mis devant une télé et un magnétoscope pour visionner une cassette des perles de la carrière du Batave, le petit HBA, alors âgé d’une dizaine d’années, est tombé en pamoison devant le «Hollandais volant». «Quand j’ai appris sa disparition, ça m’a fait tout bizarre, j’ai même été choqué, raconte le Niçois qui se souvient encore du poster de Cruyff sous le maillot du Barça qui ornait un des murs de sa chambre. D’un coup, j’ai fait un saut en arrière d’une quinzaine d’années, du temps où j’étais devant ma télé à dévorer les plus belles actions de Cruyff. La vidéo était en hollandais et je ne comprenais rien aux commentaires mais ce n’était pas grave parce que je me régalais avec les images».
«Il avait quarante ans d'avance ! Mais c'est normal puisque c'était un génie.»
«Quand je l’ai vu pour la première fois, je suis tombé tout de suite en admiration devant ce joueur, poursuit-il. Cette cassette, je ne sais plus combien de fois j’ai dû la voir… Il était tellement élégant et intelligent avec un ballon. Et en plus, il allait toujours vers l’avant, un peu comme le gamin que j’étais. On voyait qu’il s’amusait sur un terrain et ça, ça m’a marqué. Il paraît que je disais à tous mes copains: "Tu connais Cruyff ? Tu connais Cruyff ?" En fait, pas grand-monde de mon âge savait qui c’était… Finalement, c’est lui qui m’a appris la liberté sur un terrain. Il créait et inventait sans arrêt. Et en plus à une vitesse folle. Il avait quarante ans d’avance ! Mais c’est normal puisque c’était un génie
P.F. 
Réagissez à cet article
500 caractères max
lepetitoiseau 26 mars à 11:37

Dans le foot ya les Van Gogh et les peintres en batiment... Cruijff etait un artiste visionaire et revolutionnaire de son sport hatem est un des ses nombreux admirateurs et disciple dans le jeu

MCK08 25 mars à 22:37

Quel rapport ? je suis de 88 et pourtant des vidéos ou documentaires de Maradona, Van Basten, Cruyff, Best et même Stanley Mathews j'en ai vu et revu... que tu ne sois pas de cette génération ne t'empêche pas de visionner des vidéos de ces légendes même 40 après... Quand tu es enfant et surtout passionné de football tu apprécies même encore plus de voir ce type de vidéos.

Djebs9 25 mars à 18:33

Pour les lumieres qui n ont d egale que leur nombrile gonfle aux corn flex devant leur ordi ...Regarder a la clairefontaine..emmission sur hba qui avait que 12 ans et qui parlais deja de cassettes video de cruiyff et maradona ...Sur les rageuses...big biz

hemy.yoann 25 mars à 14:51

C'est tout à fait possible ! J'ai pratiquement le même âge que lui et c'était et ça restera mon idole ! "Aimer le football où quelque chose c'est regarder son passé pour mieux comprendre le présent et apprécier le futur ". Moi aussi j'avais un magnifique poster de lui, moi aussi tout petit j'ai regardé des cassettes et des dvd de ces plus belles actions et c'est lui qui m'a fait aimer, pratiquer et comprendre le beau football.

samx 25 mars à 8:13

Faite moi rire il etai pas né que cruyff etai ballon d'or alors meme avec un magnetoscope ce n'est pas du tout ca generation et donc j'ai du mal a te croire

voir toutes les réactions