Karim Rekik (Berlin)Dortmund, 26.08.2017, Fussball Bundesliga, Borussia Dortmund - Hertha BSC Berlin 2:0 *** Local Caption *** (Uwe Speck/WITTERS/PRESSE SPORT/PRESSE SPORTS)
Allemagne - Hertha Berlin

Hertha Berlin : Depuis son départ de l'OM, Karim Rekik retrouve du temps de jeu en Allemagne

L'aventure marseillaise s'était mal terminée pour lui. Mais depuis son transfert en juin, le défenseur semble avoir pris ses marques dans la capitale allemande. Il fait l'unanimité dans son club, le Hertha Berlin.

Cantonné au banc la plupart du temps, et même non retenu dans le groupe de Rudi Garcia en fin d'exercice, Karim Rekik a vécu une saison galère à l'OM l'an passé. Le joueur a donc logiquement sauté sur la première occasion pour se lancer un nouveau défi. Son départ chez le sixième du dernier Championnat d'Allemagne, le Hertha Berlin, était l'opportunité rêvée. Un club allemand qui rentre progressivement dans une stratégie de former de jeunes joueurs, comme le titrait le quotidien Berliner Morgenpost en juin dernier : «Le prochain bloc de construction pour l'avenir». Le quotidien berlinois prévoyait par ailleurs que le défenseur n'aurait pas de mal à s'adapter à sa nouvelle équipe, grâce «à sa robustesse et son jeu de passes».

Une adaptation réussie

Quelques mois plus tard, Rekik - qui fête ses 23 ans ce dimanche - fait clairement l'unanimité. Il n'a raté que deux rencontres - en Ligue Europa - sur les vingt matches qu'a disputé le Hertha depuis le mois d'août. Le 20 septembre, le Berliner Morgenpost titrait «Rekik a tout sous contrôle au Hertha» et affirmait alors que le jeune Néerlandais était désormais le patron de la charnière défensive, vantant une capacité de placement intelligente et inhabituelle pour un joueur de son âge. Le Berliner Zeitung, autre journal de la capitale, confirmait la bonne adaptation de Rekik il y a quelques semaines en expliquant, pour les mêmes raisons, «comment le défenseur s'est rendu indispensable dès le départ».

Après avoir pris ses marques en défense, l'ancien de Manchester City a même inscrit deux buts primordiaux, pour offrir la victoire (2-1) face à Hambourg, et pour maintenir son équipe à flot (3-3) à Wolsfburg. Deux buts et deux passes décisives cette saison, c'est déjà le double de son rendement à l'Olympique de Marseille, en deux saisons.
Ses prestations en club lui ont d'ailleurs de nouveau ouvert les portes de la sélection néerlandaise, qu'il avait côtoyée une première fois en 2014. Il a joué trois des quatre derniers matches des Pays-bas, et s'est imposé à chaque fois. Mais tout n'est pas rose pour autant pour le défenseur central, qui connait - déjà - le sixième club professionnel de sa carrière. Son équipe a encaissé 19 buts en 13 journées de Championnat. Le joueur a récemment été malheureux lors du match perdu face au Borussia Mönchengladbach (2-4), oubliant le marquage sur le premier but, et concédant un penalty à cause d'un bras décollé quelques minutes plus tard. Le Hertha n'a terminé que deux matches sans prendre de but en Bundesliga cette saison. Rekik, qui a une place de choix dans le système de son coach Pal Dardai, continue donc d'apprendre dans la capitale allemande.
Hugo Girardot

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max