Ligue 1

Incompréhensible calendrier...

Si vous avez jeté un coup d'oeil attentif au calendrier de Ligue 1 pour la phase retour, vous avez certainement dû tiquer. Normal, la LFP a décidé d'inverser l'ordre des matches pour satisfaire tout le monde. Quitte à troubler les observateurs.

A l’affiche de cette 21e journée, un alléchant derby entre l’AS Saint-Etienne et l’Olympique lyonnais. Programmé le 17 janvier, alors que le match aller a eu lieu… le 8 novembre dernier à Gerland. Caen va ferrailler contre l’OM dimanche à d’Ornano cinq mois après la rencontre aller au Vélodrome début août lors de la première journée. En regardant plus loin, la traditionnelle 38e et ultime journée ne verra pas la revanche des premiers matches du mois d’août. Il va falloir s’y faire, même si c'est compliqué à comprendre... La LFP, en concertation avec les équipes de Ligue 1, a décidé de laisser tomber l’ancien système dit «miroir» dans la composition des calendriers. Comme FF l’avait détaillé en début de saison, les escouades du Championnat ont toutes eu leur mot à dire, ainsi que les diffuseurs bien entendu. 

ASSE-OL, un vrai test

Au vu des difficultés à contourner les évènements occasionnels ou encore les spécificités des journées de Ligue 1 avant la Ligue des champions (il ne peut pas y avoir d’affiches du Championnat de France le dimanche soir précédant une semaine de C1), la LFP a pris la décision de donner un grand coup de balai et de tout mélanger. Sans distinction de dates. «C’est le résultat d’un processus initié en 2014 avec les présidents de club, comme l’expliquait Arnaud Rouger, directeur des activités sportives à la Ligue à nos confères de L’Equipe Magazine. Il devenait de plus en plus compliqué de tenir compte des impératifs d’ordre public et de satisfaire les vœux des clubs ainsi que les choix des diffuseurs.» La formule «panachée» est donc encore en phase de test mais bien lancée. On saura rapidement si cela valait le coup dès dimanche soir. Le bouillant ASSE-OL aura les faveurs de Canal + un peu plus de deux mois après la rencontre aller qui avait terminé dans une ambiance exécrable entre les deux escouades. A voir si la cicatrice a bien cautérisé ou si les braises sont encore chaudes. 

J.T. 
 
Réagissez à cet article
500 caractères max