Ligue Europa - 16es

Jean-Michel Aulas vise la victoire pour l'OL en Ligue Europa : est-ce vraiment raisonnable ?

La semaine dernière, Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, a expliqué qu'il visait la victoire en Ligue Europa cette saison pour pouvoir accéder à la Ligue des champions la saison prochaine. Est-ce vraiment possible ? Voici, d'un côté, trois raisons de le croire, et de l'autre trois raisons de vraiment en douter.

Pourquoi y croire

L'objectif numéro 1
Au moins, le discours de Bruno Genesio peut désormais être clair : tout pour la Ligue Europa ! Avec treize points de retard sur l'OGC Nice, qualifié pour le moment pour le troisième tour préliminaire de la prochaine Ligue des champions, et quinze sur le PSG, deuxième, voir l'OL refaire son retard lors des treize dernières journées de Championnat semble assez illusoire. Ainsi, le staff lyonnais pourrait mettre ses joueurs dans des conditions optimales chaque jeudi pour tenter d'aller au bout. Mais pour cela, il faudra aussi que les blessures laissent le club rhodanien tranquille et que le collectif retrouve très vite de la confiance et de la régularité. Cela aurait au moins le mérite de sauver brillamment leur saison...

Alexandre Lacazette n'a pas de trou d'air
Et si l'OL peut essayer d'y croire, c'est bien aussi grâce à la forme d'Alexandre Lacazette. Dans la saison plutôt mitigée des Lyonnais, l'attaquant français reste efficace peu importe le scénario de chaque match. Ses statistiques cette saison : vingt-deux buts en vingt-sept matches toutes compétitions confondues. Mais le Gone va cependant devoir élever son niveau d'excellence en Coupe d'Europe, lui qui n'a inscrit qu'un seul but lors de la phase de poules de la Ligue des champions (à Zagreb, 0-1).

Un dernier trophée avant un changement d'ère ?
Est-ce la fin d'une époque dans le Rhône ? Celle des Lacazette, Gonalons, Tolisso, Fekir, Lopes, ces joueurs formés au club ? Cette bande de potes, qui joue ensemble depuis des années, pourrait avoir envie de se surpasser une dernière fois pour aller chercher un trophée majeur avant de, peut-être, aller voir ailleurs dans un futur proche. Des arguments qui pourraient souder le groupe pour viser la finale de Solna, en Suède, le 24 mai prochain.

Pourquoi (vraiment) en douter

Un casting de trop haut niveau
Manchester United, Villarreal, AS Roma, Fiorentina, Chakhtior Donetsk, Schalke 04, Athletic Bilbao, Tottenham... : le plateau de la phase finale de la Ligue Europa 2016/17 est sacrément relevé. Avec des équipes, peut-être présumées plus faibles, qui peuvent évidemment causer des problèmes à beaucoup d'équipes. Et donc à l'OL.

Pas vraiment de réussite récente dans les grands rendez-vous
Dans l'histoire récente de l'OL, oui, la Coupe d'Europe a été présente chaque année, mais difficile d'estimer que les Depay, Tolisso, Ghezzal et les autres ont de l'expérience pour ce niveau. Oui, il y a bien eu un seizième de finale (face à Tottenham en 2013, 1-1 ; 1-2) et un quart de finale (Juventus Turin en 2014, 0-1 ; 1-2) de C3, des matches sur le terrain de Valence, du Zénith, de Séville et encore de la Juve en C1, mais sans réelle performance notable. Et quand on se souvient que Lyon avait cédé à Nicosie (1-0 ; 0-1 ; 3 t.a.b. à 4) en huitièmes de finale de C1 en 2012 et à l'Astra Giurgiu en barrages de C3 en 2015 (1-0 ; 1-2), on est en droit de se demander si cet effectif peut supporter la pression qui montera tour après tour jusqu'à la finale.

Ne pas sacrifier la Ligue 1
S'il est donc assez improbable de voir l'OL se qualifier pour la C1 via la L1, il ne faudrait pas non plus que les hommes de Jean-Michel Aulas galvaudent le Championnat. Conserver la quatrième place serait synonyme de qualification directe pour la Ligue Europa, évitant ainsi les tours de barrages qui pompent de l'énergie l'été. Mais une quatrième place compte aussi économiquement, avec une rentrée d'argent forcément plus significative qu'une huitième place par exemple. Dans cette saison 2016/17 bien irrégulière, conserver la quatrième place serait peut-être un moindre mal.

Lyon qui gagne la Ligue Europa, c'est :

T.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Follow-up 16 févr. à 16:14

On se rappelle qu’il y a encore quelques semaines le vieil Aulas pensait que le titre était jouable...

monacoforever92 16 févr. à 10:51

et la vente aux chinois c pour qd ?

monacoforever92 16 févr. à 10:51

et la vente a