RDV

José Anigo : «Dimitri Payet, il est bien français, lui, non ? »

José Anigo, l'ancien directeur sportif de l'OM, a du mal à comprendre pourquoi Didier Deschamps continue de se passer de Dimitri Payet chez les Bleus.

«La saison épatante de Dimitri Payet ne me surprend pas du tout. Ce garçon a d’énormes qualités techniques et ce foot anglais lui va vraiment comme un gant. En lui confiant les clés du jeu, Slaven Bilic a visé juste. Il a su responsabiliser un joueur qui peut avoir, parfois, tendance à s’égarer ou s’échapper. Mais placé au cœur du jeu, il n’a plus ses intermittences qui pouvaient, auparavant, agacer de temps en temps. Je pense aussi qu’il est arrivé au bon moment en Angleterre. Pas comme certains autres de Ligue 1 qui se sont fait manger tout crus car ils n’avaient pas l’épaisseur, la maturité et l’expérience pour exister en Premier League. Ce n’est pas un Championnat où l’on peut se jauger. Il vaut mieux être prêt d’entrée sinon tu finis vite aux oubliettes.

«Dimitri choisirait ses matches ? C'est faux et archi-faux !»

Si la saison de Payet ne me surprend pas, en revanche, j’avoue que la position du sélectionneur à son égard n’en finit pas de m’interpeller. Il va falloir être fort dans l’argumentation, même si là je crois que l’on peut lui faire confiance, pour me faire admettre que Payet n’a actuellement pas sa place en équipe de France. Pourtant, lui au moins, il est bien français, non ? Que l’on ne vienne surtout pas me parler des soi-disant a priori qui plomberaient sa candidature. Il choisirait ses matches ? C’est faux et archi-faux ! Il n’a jamais été aussi constant que ces derniers mois !

«Le sélectionneur a visiblement la rancune tenace»

Même s’il a visiblement la rancune tenace, le sélectionneur ne pourra pas continuer très longtemps à l’ignorer si Payet poursuit sur ce rythme-là. Actuellement, dans ce rôle-là, je ne vois pas qui d’autre peut lui être supérieur. Ce serait même inquiétant d’envisager de laisser un tel potentiel à la maison l’été prochain. Imaginer Dimitri devant son poste de télé lors de l’Euro prochain, c’est impensable pour ceux qui le voient autant s’éclater ces derniers mois. Oui, il a du caractère. Et alors ? C’est un handicap pour un compétiteur.»
 
José Anigo
Réagissez à cet article
500 caractères max