anelka inde (D.R)
FF - ALG

L'Algérie pour Anelka ?

Après son épisode indien à Mombai FC, Nicolas Anelka est actuellement à Alger. L'ex-international français a visité les installations du NA Hussein Dey, club de première division de la capitale. Simple visite de courtoisie ou nouveau challenge ? Nicolas Anelka a livré sa réponse à la télévision privée Ennahar TV : «Pour l'instant, c'est une simple de visite de courtoisie. J'ai beaucoup d'amis algériens, c'est un pays que je voulais visiter». A savoir s'il pouvait s'engager avec le NA Hussein Dey, l'ancien attaquant de Chelsea n'exclut rien : «Il y a des chances, pourquoi pas, tout est possible. Le  Championnat indienne s'est terminé, il y a un mois, je suis donc libre...» explique-t-il. Le président du club Mahfoud Ould Zmerli est lui beaucoup plus explicite : «Anelka est un ami, il y a une amitié entre nous. Je lui ai proposé de jouer avec le NAHD et il a donné son accord de principe pour venir jouer en Algérie. Pour lui ce n'est pas une question d'argent. Il veut venir pour aider le football algérien», a-t-il confié à la radio algérienne. 
«Il m'a dit qu'il a joué dans tous les continents sauf en Afrique. Il veut découvrir le football africain à partir de l'Algérie. Cependant, il y a un problème d'âge. Il a 34 ans, alors que l'âge autorisé pour un joueur étranger évoluant en Algérie est de 29 ans selon le président de la FAF avec qui nous avons parlé. On aimerait bien bénéficier d'une dérogation pour qu'il puisse intégrer notre équipe», a-t-il conclu. Un nouveau et dernier contre-pied pour Anelka ?

Nabil Djellit
Réagissez à cet article
500 caractères max