Espagne - 26e journée

L'Atlético Madrid d'Antoine Griezmann bat le Real Madrid, première défaite pour Zinédine Zidane

Grâce à un but de l'attaquant français, l'Atlético Madrid a battu le Real Madrid (1-0). Zinédine Zidane concède ainsi sa première défaite sur le banc des Merengue. Les Colchoneros prennent leur distance dans la course à la deuxième place avec quatre points d'avance sur le Real.

Griezmann là dans un grand rendez-vous

On pouvait parfois lui reprocher de ne pas pouvoir élever son niveau de jeu face au FC Barcelone et au Real Madrid. À Santiago Bernabeu, Antoine Griezmann a inscrit son second but en Liga face aux cadors sous les couleurs des Colchoneros. Une réalisation qui va compter. Après une première période très solide, où il s’était procuré une occasion de but sur une belle frappe déviée par Keylor Navas (40e), l’international français a trompé le gardien de la Maison Blanche sur un contre rondement mené : après avoir récupéré le ballon au milieu du terrain, Griezmann fixait, décalait un tonique Felipe Luis qui lui remettait parfaitement (0-1, 53e). Malin, le natif de Mâcon restait en retrait et voyait les Varane, Sergio Ramos ou Carvajal ne regarder naïvement que le ballon. Un petit but qui suffit au bonheur de l'Atlético.

Un Real sans génie

Onze buts encaissés en vingt-six matches : l’Atlético Madrid a une nouvelle prouvé son incroyable solidité défensive. La marque de fabrique de Diego Simeone. Si Varane se montrait dangereux d’une tête après un coup franc de Kroos (17e) et que Ronaldo ne trouvait pas le cadre à dix mètres (48e) puis se heurtait à Oblak à cinq mètres d’une tête (69e, 84e). le Real Madrid a eu ensuite les plus grandes difficultés à venir inquiéter le gardien slovène. Même si Danilo aurait dû obtenir un penalty après une faute de Gabi (75e).
James Rodriguez, censé remplacer Bale, a été transparent, Benzema est sorti à la mi-temps, visiblement blessé, Cristiano Ronaldo n'a été que rarement servi dans les meilleures conditions. Le tout, alors que le milieu de terrain Kroos-Modric-Isco n’a pas su répondre à l’intensité des Koke, Gabi ou Augusto Fernandez. Bref, une vraie victoire collective des coéquipiers de Juanfran.

Première défaite de Zinédine Zidane

Rafaël Benitez avait encaissé sa première défaite au bout de onze matches de Liga (2-3 au FC Séville, 8 novembre 2015), Zinédine Zidane concède lui son premier revers au bout (seulement) de sa huitième rencontre. Une défaite qui tombe mal et qui fait mal. Déjà parce que l’adversaire s’appelle l’Atlético Madrid, dans le derby, mais surtout parce que le Real version Zidane peine à trouver son rythme de croisière. Après des débuts triomphants (dix-sept buts en quatre matches de Liga), l’euphorie est quelque peu retombée. La prestation sur le terrain de la Roma cette semaine n’a pas convaincu malgré la victoire 2-0. Et que dire donc de celle de ce samedi qui condamne quasiment les Merengue à la troisième place en fin de saison. Il faudrait au moins obtenir une finale de C1 pour que la saison ne soit pas si morose... Zidane peut-il trouver les solutions ?

T.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Madridista_7 29 févr. à 12:17

L'atletico joue a fond contre le real,tout comme valence et fc Séville et bien d'autres équipe en liga et face au barca il les laisse jouer ne font pas de pressing et ne défendent pas aussi bien..les équipes joue du mieu possible contre le real et il lève le pied face au barca,constatons que grâce a eux le barca fini champion comme souvent..le penalty non sifflé sur danilo aurai permi le match nul voir plus.le real pas au meilleur de sa forme, joueurs blessé (marcelo bale pépé Benzema

kapplox 27 févr. à 19:56

on voyez deja cela venir

kapplox 27 févr. à 19:56

triste

mohamed.adnani.51 27 févr. à 18:48

Bravo L'atlético!!!