Transferts

L'OM s'active sur Doumbia, Traoré et Arambarri

L'OM est décidé à accélérer dans le dernier tour de piste du mercato hivernal. Mais le club phocéen, qui veut Doumbia, Traoré et Arambarri, doit mettre fin à certains prêts.

A dix jours du terminus, le mercato hivernal de l’OM s’emballe sérieusement. Face aux difficultés rencontrées pour faire revenir Florian Thauvin (Newcastle) ou enrôler le Toulousain Wissam Ben Yedder, que son président Olivier Sadran ne veut pas lâcher avant juin prochain et surtout pas à moins de 10 millions d'euros, les dirigeants marseillais viennent de réorienter leurs recherches. Leur priorité offensive prend désormais les traits de l’international ivoirien Seydou Doumbia (28 ans). Ce buteur reconnu - et sur lequel Marseille était déjà à l’été 2010 avant qu’il parte des Young Boys Berne pour le CSKA Moscou moyennant 15 millions d'euros de transfert - appartient aujourd’hui à l’AS Roma. Le club italien vient de le récupérer après un prêt de six mois à son ancien club du CSKA Moscou.

Doumbia préfère l'OM

Mais si Doumbia a encore flambé en Russie avec onze buts en vingt et un matches toutes compétitions confondues (dont six réalisations en Ligue des champions), le club italien ne veut pas le conserver. C’est Rudi Garcia, récemment limogé, qui avait été à l’origine de sa signature, en janvier 2015, pour quatre saisons et demie. Le vainqueur de la dernière CAN avec la Côte d’Ivoire semble séduit à l’idée de rejoindre Marseille. Son agent suisse Jean-Bernard Beytrison a intensifié les contacts avec Vincent Labrune depuis quelques heures. L’AS Roma est aussi disposée à prendre une grosse partie de son salaire en compte jusqu’en fin de saison (environ 200 000 euros net par mois). Seydou Doumbia aurait également des touches avec des clubs de Bundesliga. Mais sa préférence irait à l’OM qui est cependant face à une problématique.

Retour à l'envoyeur pour De Ceglie et Silva ?

Avec déjà cinq joueurs prêtés sous contrat (De Ceglie, Isla, Cabella, Silva, Manquillo), Marseille a atteint le maximum toléré par la LFP. Vincent Labrune doit donc renvoyer des prêts vers leurs ports d’attache au plus vite ou alors lever une option d’achat comme celle négociée avec Newcastle (8 ME) pour Cabella. Les noms de De Ceglie, vers la Juventus, et plus encore de Lucas Silva vers le Real Madrid sont les plus évoqués en interne. Le président olympien viserait ainsi à dégager deux places car il est également en négociation avancée avec Chelsea pour se faire prêter le jeune milieu offensif Bertrand Isidore Traoré. A 20 ans, le benjamin du Lorientais Alain est un petit phénomène qui souhaiterait aussi venir à l’OM pour se mettre en valeur en L1. Monaco était également intéressé par ses services en août dernier et l’international burkinabé est précédemment passé par l’AJ Auxerre. L’OM doit donc faire de la place chez ses joueurs prêtés et qui lui créent un dilemme.

Le cas Romao et la piste Arambarri

Vincent Labrune va également devoir régler définitivement le cas d’Alaixys Romao. Approché par Al-Ahly Djeddah, le milieu défensif - en fin de contrat en juin - avait a priori repoussé le pont d’or (2 ME net par an) des Saoudiens. Mais il n’a toujours pas exclu la possibilité d’un départ de Marseille cet hiver avec la perspective de rallier, cette fois-ci, l’Angleterre où Sunderland s’intéresse à son profil. Dans ce cas, l’OM aurait une piste sous le coude avec l’international Espoirs uruguayen Mauro Arambarri. Ce solide milieu défensif en devenir évolue au Defensor Sporting Club de Montevideo. A 20 ans, il a disputé vingt et un matches pour trois buts cette saison et cogne aux portes de la sélection A de son pays.
 
François Verdenet 
Réagissez à cet article
500 caractères max