Ahmad s'est exprimé lors d'un déplacement au Burkina Faso. (Reuters)
CAN 2019

La CAF met la pression sur le Cameroun pour la CAN 2019

L'organisation de la CAN au Cameroun en 2019 est menacée.

Le président de la Confédération africaine (CAF), Ahmad, met la pression sur le Cameroun, pays hôte de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations en 2019. Lors d'un voyage au Burkina Faso, le dirigeant malgache a clairement laissé entendre que le pays d'Afrique centrale pourrait se voir retirer l'organisation de la compétition, en raison des récents changements décidés par l'instance, et notamment le passage de 16 à 24 nations participantes à partir de la prochaine édition.

«Même à quatre équipes, le Cameroun n'est pas prêt, a lancé le patron de la CAF. Il va devoir travailler pour nous convaincre de sa capacité à accueillir l'événement. Nous avons décidé que ce ne seront désormais plus les membres du Comité exécutif qui iront inspecter les pays retenus pour l'organisation de la CAN, mais des experts. Nous allons en envoyer au Cameroun et on décidera à l'issue de leur mission d'inspection.»

Des déclarations auxquelles le président de la Fédération camerounaise (FECAFOOT), Tombi A Roko, a aussitôt répondu. Ce dernier a assuré que le Cameroun se plierait au nouveau cahier des charges. Mais en cas de destitution, un nouvel appel à la candidature sera lancé par la CAF, a ajouté Ahmad. Il y a quelques jours, la Côte d'Ivoire avait de son côté affirmé qu'elle sera prête à temps, pour accueillir l'édition suivante en 2021.
Réagissez à cet article
500 caractères max