Des supporters du Cameroun, vainqueur de la CAN 2017 et organisateur de l'édition 2019... en été. (L'Equipe)
CAN

La CAN déplacée en juin-juillet à partir de 2019

La CAN déplacée de janvier-février à juin-juillet, comme décidé jeudi par la CAF à Rabat, c'est une révolution ! Et une bonne nouvelle pour les clubs européens et les joueurs africains.

Les clubs européens peuvent se frotter les mains. Comme attendu, la Confédération africaine a décidé, jeudi, à la suite de son symposium sur le football continental à Rabat (18 et 19 juillet), de changer les dates de la CAN : à partir de 2019 au Cameroun, l'épreuve se déroulera entre juin et juillet et la compétition comprendra vingt-quatre équipes au lieu de seize actuellement.
 
C'est une véritable révolution qui a été décidée par Ahmad, le nouveau président de la CAF. Finies les équipes européennes amputées en janvier ou février de leurs joueurs : cela posera certainement d'autres soucis d'organisation – notamment avec cette participation en hausse – mais cela va changer le regard porté sur les Africains par les clubs qui hésitaient parfois à investir sur des hommes susceptibles de les quitter pendant la saison.
 
Pas de modification en revanche de la périodicité de la CAN : elle reste biennale.
Réagissez à cet article
500 caractères max