FIFA

La chambre de jugement ouvre sa procédure contre Jérôme Valcke

La chambre de jugement de la justice interne de la FIFA a formellement ouvert jeudi sa procédure concernant le Français Jérôme Valcke, secrétaire général relevé de ses fonctions et qui risque une suspension de 9 ans. Il est accusé par la presse anglaise d'être impliqué dans une affaire de revente de billets au marché noir lors du Mondial 2014 au Brésil. Mardi, la chambre d'instruction a requis à l'encontre de Valcke une suspension de 9 ans de «toute activité liée au football», assortie d'une amende de 100.000 francs suisses (92.165 euros). Le juge instructeur avait également demandé que la suspension provisoire de 90 jours du Français, qui arrivait à son terme mardi soir, soit prolongée de 45 jours, ce qui a été acté mercredi.

Dans le cadre de cette procédure, le Français peut demander à être entendu par la chambre de jugement, a précisé la commission d'éthique. L'ancien journaliste de Canal+ est accusé par la justice interne de la Fifa d'avoir violé plusieurs articles du code d'éthique de l'instance suprême du foot, en se rendant coupable notamment de conflit d'intérêts, d'avoir offert ou accepté des cadeaux et autres avantages ou d'avoir refusé de collaborer avec les enquêteurs de l'institution. La justice interne de la Fifa «a choisi d'ignorer la conduite exemplaire de Jérôme Valcke et ses extraordinaires contributions durant son long mandat de secrétaire général», a protesté Harry Berke, l'avocat américain du Français.
Réagissez à cet article
500 caractères max