Votre joueur de Ligue 1 le plus spectaculaire (5e)

Lassana Diarra, l'empereur du milieu

La semaine dernière, vous avez été plus de 10000 à élire le joueur le plus spectaculaire de notre Ligue 1. Avec 7% des suffrages, le Marseillais Lassana Diarra est cinquième. L'occasion de revenir sur la marque de fabrique de l'Olympien : son activité au coeur du jeu.

Nous sommes le 24 juillet 2015. Dans un mercato pour le moment plutôt calme, l’Olympique de Marseille annonce l’arrivée de Lassana Diarra. Le milieu de terrain français (30 ans), libre de s’engager où il le souhaitait, allait connaître pour la première fois le Championnat de France de Ligue 1.

Mais cette arrivée était également accompagnée d’une pointe de scepticisme. En effet, souvent blessé, l’international français n’avait plus foulé une pelouse en compétition officielle depuis le mois de mai 2014. Il portait les couleurs du Lokomotiv Moscou en Russie. On pensait alors qu’il allait falloir du temps au Marseillais pour reprendre le rythme et ainsi apporter sa pierre à l’édifice d’un milieu orphelin d’Imbula. Six mois plus tard, ces petits doutes ont tous été dissipés. Lassana Diarra est tout simplement le meilleur joueur de l’OM et l’un des plus performants du Championnat.

Sans lui, l'OM n'a jamais gagné

Dès sa première apparition face à Troyes (6-0) le 23 août, Diarra a mis tout le monde d’accord. Très en jambe, Lass’ a tout de suite montré ce qu’il pouvait apporter à son club : de l’intensité, de l’activité, de la récupération, des passes vers l’avant. Au point d’être élu meilleur joueur du mois dès septembre.
 
Bref, le milieu de terrain, c’est son domaine. Ainsi, à chaque sortie, on en attendait toujours plus de lui. Toujours plus d’impact, toujours plus de présence dans les duels. Diarra a rassuré tout le monde. Et heureusement que l’OM a pu compter sur lui. Qui sait où en seraient les hommes de Michel sans un Diarra au four et au moulin. Car dès que l’ancien du Real Madrid n’est pas sur la feuille de match, ce n’est plus du tout la même histoire. Romao fait avec ses moyens, Isla n’a pas la régularité comme qualité première et que dire d’un Lucas Silva toujours plus surcoté semaine après semaine. Les chiffres sont implacables : Lassana Diarra n’a pas pris part à six rencontres de Championnat cette saison. Bilan : trois nuls (Montpellier, Lyon, Lille), trois défaites (Caen, Reims, Nice) et un vrai déchet au coeur du jeu, là où normalement, Lass' règne. Plus que jamais, l’OM a besoin de son empereur en grande forme jusqu’à la 38e journée pour tenter de sauver sa saison…

T.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
bigpower 1 févr. à 13:33

et motta et matuidi er veratti ils comptent pour du beurre diarra il m'impressionne pas du tout et Marseille ils sont combiens aux classements