François Ciccolini entraîne Laval depuis le début de la saison. (Pascal  Pochard/ L'Equipe)
National - Laval

Laval : François Ciccolini «présente ses excuses» à Martin Cotta, le journaliste qu'il a menacé

Selon un communiqué diffusé par le club de Laval, François Ciccolini, l'entraîneur, a présenté ses excuses à Martin Cotta, le journaliste qu'il a agressé verbalement vendredi.

Le communiqué, posté ce mercredi sur le site officiel du Stade Lavallois, est laconique. «Avant l'entretien prévu vendredi, François Ciccolini présente ses excuses au journaliste de France Bleu Mayenne, Martin Cotta. Ses paroles ont dépassé sa pensée. La rencontre programmée vendredi aura le mérite de clarifier la situation.»
L'enregistrement audio des menaces de François Ciccoloni rendu public
Vendredi, à l'issue du match à Boulogne-sur-Mer, François Ciccolini, l'entraîneur de Laval, avait menacé un journaliste dont il n'avait pas apprécié une question. «Je vais te faire mal. Peut-être que je vais te frapper la tête par terre. Tu as déjà vu un journaliste avec un sparadrap sur la tête ? », s'était emporté le coach des Tangos.
Mardi, le club mayennais avait réagi en publiant un premier communiqué dans lequel il considérait que les journalistes qui avaient «interpellé» Ciccolini dans les couloirs du stade n'avaient pas «respecté le cadre protocolaire»«L'une des questions portait sur le choix du groupe de joueurs présents sur ce match. La question posée a été ressentie comme une agression directe et une défiance au professionnalisme de l'ensemble du staff», ajoutait le club.
Mardi soir, le conseil national de l'éthique a annoncé avoir saisi la commission de discipline de la FFF.
Réagissez à cet article
500 caractères max