FIFA

Le Cheikh Salman rattrapé par un scandale de match truqué ?

Selon Sky News, le Cheikh Salman, candidat à la présidence de la FIFA, serait impliqué dans une affaire de match truqué. Le média britannique explique que le candidat originaire de Bahreïn était président de la Fédération de son pays quand un homme, présenté comme un agent, a été engagé pour mettre en place un match amical contre le Togo. Le match a été disputé le 8 septembre 2010 et Bahreïn s’est imposé (3-0)… contre une fausse équipe du Togo. Pendant le match, la vraie sélection nationale togolaise était dans un bus qui la ramenait du Botswana où elle disputait une rencontre.
Sky News s’est procuré des documents qui montrent que la Fédération du Bahreïn avait donné l’autorisation à Wilson Raj Perumal, un ressortissant de Singapour condamné pour avoir truqué des matches, d’organiser un match contre le Togo. En 2011, quelques mois après ce match arrangé, Perumal a été emprisonné deux ans pour avoir truqué un match en Finlande.

«Nous ne savions pas. Quand quelqu’un vous apporte l’équipe nationale du Togo pour un match, vous ne connaissez pas l’équipe», s’est défendu le Cheikh Salman, interrogé par Sky News.
Réagissez à cet article
500 caractères max
chivato 13 févr. à 10:04

Encore le togo ? Decidement!! Et le 2.0 france togo en cdm on en parle ou pas?