28.10.17, Milano, stadio Meazza, Serie A 11a Giornata, MILAN-JUVENTUS - nella foto: Paulo Dybala esulta secon do gol Higuain *** Local Caption *** (Alberto Ramella/RAMELLA/PRESSE/PRESSE SPORTS)
À lire dans FF

Le joyau de la Juventus Turin Paulo Dybala est à la Une du nouveau numéro de France Football

Nommé parmi les 30 candidats au Ballon d'or 2017, le génial stratège de la Juventus Turin Paulo Dybala est l'invité de France Football et s'affiche en couverture cette semaine. Avec également une «Une» Grand Est consacrée au symbole du Racing Club de Strasbourg Jérémy Grimm.

ENTRETIEN

Dybala : «Après Messi-Ronaldo, Neymar-Dybala, ce serait un beau défi»
Il représente assurément l'avenir du football mondial. Paulo Dybala, l'artiste argentin de la Juve a longuement reçu France Football pour se confier et se projeter dans des temps pas si lointain où il faudra trouver des successeurs à Messi et Ronaldo sur les cimes du foot mondial. Il a le talent et le discours pour assumer cette charge.

DOSSIER

Peut-on encore chambrer sur un terrain ?
La semaine prochaine, Nabil Fekir sera jugé pour avoir brandi son maillot après un but. Dit comme cela, ça peut prêter à sourire. Pourtant, cet acte aussi gratuit que futile a enflammé tout un stade lors du derby. Le symbole d'une époque où le moindre fait est décortiqué, soupesé et interprété, laissant de moins en moins de place aux provocateurs et aux chambreurs. L'occasion de (se) demander si l'art de titiller l'adversaire a encore droit de cité sur les terrains de football.

TÉMOIGNAGE

Ben Arfa : «On s'amuse de moins en moins»
Privé de terrain au PSG, Hatem Ben Arfa a accepté de s'exprimer sur le sujet de notre dossier «chambrage», affirmant que «le football est de plus en plus sérieux» pour expliquer pourquoi il est mal vu, désormais, de «brancher» ses adversaires sur un terrain. Ce qui le navre d'autant plus que, pour lui, cela fait partie du jeu... et c'en est même tout le sel ! Un témoignage pertinent et impertinent.

SÉRIE

Grimm, Stras' sans paillette
Dernier volet de notre série sur ces joueurs qui symbolisent leur club, leur ville, leur terre. Au tour de Jérémy Grimm, 100% alsacien, qui refuse de se prendre pour une star sous prétexte qu'il vient de monter en L1 avec Strasbourg. Il continue de prendre le train pour venir à l'entraînement, vit comme si de rien n'était, ce qui lui a permis de tisser des liens particuliers avec le peuple de la Meinau dont il est l'une des idoles. Une belle rencontre.

ANALYSE

Italie, les raisons d'un naufrage
Coulée la Nazionale, qui sera absente du prochain Mondial après son élimination en barrages. Une catastrophe qui semblait inéluctable tant le foot italien a creusé consciencieusement sa tombe depuis quelques années. FF s'est penché sur la question pour expliquer cet échec... et chercher des solutions.

ET AUSSI

- Lyon, un quatuor au diapason
- Saint-Etienne, Julien Sablé pour quoi faire ?
- Ligue 2, quatre histoires de gardiens
- Antoine Griezmann, les dessous d'un divorce
- Les revenants de Manchester United
- Kevin Prince Boateng ressuscité
- Au cimetière des Éléphants ivoiriens
- Le dessin de Faro
- Le tacle à retardement de Julien Cazarre...
Réagissez à cet article
500 caractères max
GERRY 21 nov. à 12:02

Le foot sans chambrage, c'est nul....Par contre Fekir, c'est d'une stupidité provocatrice déplacée. J’espère qu'il prendra au moins 2 matches....