Ligue des Champions

Le PSG existait-il en Europe avant 2011 ?

« Avec tout le respect que j'ai pour son passé, le club est né le jour où les Qataris sont arrivés », a avancé Zlatana Ibrahimovic mardi en référence aux ambitions européennes du PSG. Ravivons un peu la mémoire de l'attaquant suédois.

1. Quand le PSG éliminait le Bayern et le Barça en Ligue des champions

Battre deux fois le Bayern Munich en phases de poules (2-0, 1-0), éliminer le FC Barcelone en quarts de finale de la Ligue des Champions (1-1 au Camp Nou, 2-1 au Parc des Princes) : le PSG a déjà réussi une telle performance. Aujourd’hui, ce serait un exploit mémorable. Lors de la saison 1994-1995, cela avait porté le club parisien en demi-finales de la Ligue des champions. Un dernier carré qui fait rêver le PSG version QSI et qui reste la meilleure performance du club. A l’époque, l’attaque menée par Raï, Ginola et Weah avait renversé le Barça de Johan Cruyff (avant de tomber face au Milan AC). Quelques mois plus tard, George Weah, gagnait le Ballon d’Or.  Un trophée qu’a toujours regardé de loin Ibrahimovic (aucun podium). 
La joie de Weah, Ginola et Rai après l'élimination du Barça. (Fèvre - L'Equipe)
La joie de Weah, Ginola et Rai après l'élimination du Barça. (Fèvre - L'Equipe)

2. Quand le PSG offrait des émotions incroyables au Parc

Dominer le Barça de Messi et Neymar (2-1) au Parc des Princes, cela aurait pu être le plus grand exploit à domicile du PSG s’il ne s’agissait pas d’un match de poule, disputé en septembre 2014. En l’absence notable d’Ibrahimovic. Les deux équipes s’étaient retrouvées en quarts de finale et le FC Barcelone s’était imposé facilement à Paris (3-1). La plus forte émotion vécue par les supporters au Parc date de l’ère pr-Qatar. En 1993, le PSG éliminait le prestigieux Real Madrid en quarts de finale de la Coupe de l’UEFA, avec un match fou au retour.  En encaissant un but dans le temps additionnel, les Parisiens étaient condamnés à la prolongation jusqu’à une tête venue de très loin d’Antoine Kombouaré sur un ultime coup franc. « Tu vis un moment où tu ne sais plus ton nom, mais tu t’en fous…», se souvient Charles Biétry, qui commentait le match.
Le PSG, le coup de tête historique

3. Quand le PSG garnissait son armoire à trophées

Alors que la France lutte péniblement avec le Portugal et la Russie pour ne pas descendre au 7e rang continental, on peut se rappeler qu’il y a 20 ans, le PSG était considéré comme le club n°1 en Europe. Le club pointait année après année en demi-finales des Coupes d’Europe. En 1996, c’est la consécration avec la victoire en Coupe des Coupes. « En Coupe des  quoi ? », dirait Zlatan, passé pro quand la compétition s’est arrêtée (1999). En Coupe des Coupes, une épreuve remportée dans ses dernières années par le Barça (battant le PSG en finale, 1997), Arsenal (1994) ou Chelsea (1998). Oui, Chelsea. Donc même pas la peine de rappeler que le PSG a aussi gagné l’Intertoto (2001) et le mythique trophée de la Céramique de Villarreal (2011). Alors Ibra, la mémoire est revenue ?  
 
Fernandez porte Lama qui porte le trophée de la Coupe des Coupes. (De Martignac - L'Equipe)
Fernandez porte Lama qui porte le trophée de la Coupe des Coupes. (De Martignac - L'Equipe)
Réagissez à cet article
500 caractères max
bigpower 9 mars à 12:48

depuis 2011 le psg a conquis le monde pas que l'europe et c'est vrai tu peu gagner des match mes tu n'a pas gagner de ldc donc l'om reste devant paris et avant 2011 combien de fois pas de ldc pour paris c'était inimaginable de les voir a se niveau pas tout à fait tort ibra au moin lui il a pas peur de dire la vérité

requinblanco 9 mars à 8:20

il a raison, meme avec ses succés le PSG reste toujours derriere l'OM et l'OL, jusqu'à l'arrivé des Q.