CAN 2019

Les Comores déjà sur le pont

Un mois et demi après la finale de la 31e édition de la Coupe d'Afrique des Nations, place aux éliminatoires de la suivante. Trois duels sont au programme.

A peine quarante-cinq jours se sont écoulés depuis le 5 février à Libreville et la victoire des Lions indomptables en finale de la 31e CAN, aux dépens de l'Egypte (2-1). Mais déjà, la course à la qualification pour le tournoi suivant, qui sera organisé par le Cameroun en janvier 2019, débute. La Confédération africaine a en effet placé un tour d'écrémage (avec matches aller-retour) entre pays mal classés par la FIFA. Trois duels sont programmés : Sao Tomé e Principe-Madagascar (0-1) et Djibouti-Soudan du Sud, ce mercredi. Comores-Ile Maurice se disputera vendredi.

Vainqueur surprise de la Libye (2-1) l'an passé en éliminatoires de la CAN 2017 - résultat qui demeure à ce jour son principal fait d'armes sur le plan continental - Sao Tomé e Principe a ouvert le bal à domicile, à l'Estadio Nacional 12 de Julho, par une défaite face aux Barea de Madagascar (0-1), encadrés depuis l'an passé par le Français Nicolas Dupuis.

Djibouti en grande difficulté

Pour la manche aller, ce dernier a disposé d'une dizaine d'expatriés, parmi lesquels Dada (Red Star, L2) ou encore les attaquants Carolus (USM Alger), Faneva Andriatsima (Sochaux, L2) ou Paulin Voavy (Misr Lel Makassa, EGY). L'ancien coach d'Yzeure devra toutefois composer avec une sélection plus locale au retour mardi prochain. Le vainqueur de ce duel intègrera le groupe A (Sénégal, Guinée Equatoriale, Soudan).

Au même moment, l'équipe de Djibouti (205e FIFA) accueille un autre modeste, le Soudan du Sud, admis en 2012 par la FIFA et la CAF. La formation dirigée par le Mauritanien Moussa el-Ghassoum revient d'un stage de préparation à Bujumbura où elle a subi deux défaites contre les Intamba, l'équipe nationale burundaise (0-7, 0-1). Djibouti, qui a perdu tous ses matches en 2016 et n'a marqué aucun but, part avec un capital confiance amoindri face au Soudan du Sud, qui dispose de joueurs aguerris évoluant dans le Championnat soudanais. Le vainqueur rejoindra le groupe C (Mali, Gabon, Burundi).
La sélection de Djibouti. (D.R)
La sélection de Djibouti. (D.R)
D'Ali Ahamada (Kayserispor) à Mze Ali (Nice) en passant par Chaker Alhadur (Caen), Rafidine Abdullah (Cadix, ESP) et Djamel Bakar (Charleroi, BEL), les Comoriens présenteront une formation expérimentée.
Vendredi soir, le "sommet" de ce tour préliminaire mettra aux prises les deux rivaux de l'Océan Indien, les Comores (142e FIFA) et l'Ile Maurice (146e FIFA). Un derby insulaire qui se déroulera dans le "chaudron" de Mitsamiouli. Amir Abdou, le sélectionneur des Coelacanthes comoriens, connaît très bien son alter ego Joe Tshupula. Ce dernier s'appuiera sur une sélection d'espoirs tandis que les Comores ont fait appel à un groupe très relevé. D'Ali Ahamada (Kayserispor) à Mze Ali (Nice) en passant par Chaker Alhadur (Caen), Rafidine Abdullah (Cadix, ESP), El-Nabouhane Ben Fardou (Panionios, GRE) et Djamel Bakar (Charleroi, BEL), les Comoriens présenteront une formation expérimentée et bien décidée à valider chez elle le ticket pour la phase de groupe, où elle devrait retrouver le Cameroun, le Maroc et le Malawi.

La première des six journées de la phase de poules des éliminatoires de la 32e édition débutera le 5 juin prochain. Quarante-huit équipes sont réparties dans douze groupes de quatre. Le premier classé sera qualifié pour la phase finale, ainsi que les trois meilleurs deuxièmes.

Le programme complet du tour préliminaire

Matches aller
Mercredi 22 mars : Sao Tomé e Principe - Madagascar (0-1) ; Djibouti - Soudan du Sud.
Vendredi 24 mars : Comores - Ile Maurice

Matches retour
Dimanche 26 mars : Madagascar - Sao Tomé e Principe
Mardi 28 mars : Soudan du Sud - Djibouti ; Ile Maurice - Comores.
Réagissez à cet article
500 caractères max