neymar malcom (S.Mantey/L'Equipe)
Ligue 1 - 34e journée

Ligue 1 : Malcom (Bordeaux) aurait-il sa place au PSG ?

Annoncé partant depuis la fin du mercato d'hiver, Malcom va bien quitter les Girondins à l'issue de la saison. Les grandes écuries européennes sont intéressées par son profil, dont le Paris Saint-Germain. Dans un club soumis à une très rude concurrence, FF.fr s'est interrogé si le Brésilien avait sa place au sein du collectif parisien.

«Le PSG ? C'est le rêve. Ce sont des grands clubs, qui vont toujours jouer au haut niveau, qui vont toujours jouer au haut niveau, jouer la Ligue des champions, qui vont être champions au niveau de leur championnat ? Je sais qu'il y avait des conversations avec le club». Les propos de Malcom en février dernier au micro de beIN Sports avaient fait grand bruit dans le monde de la Ligue 1. Mais il semblerait que le club de la capitale, qui vient de célébrer son septième titre de champion de France après la victoire étincelante contre Monaco (7-1), aurait un intérêt réciproque envers l'ancien joueur des Corinthians, qui a débarqué en Gironde en janvier 2016. Le directeur sportif parisien, Antero Henrique, apprécierait le profil de l'ailier bordelais, sous contrat avec les Bleu Marines jusqu'en juin 2021. Si nous ne sommes encore qu'au stade des discussions, l'opération paraît probable. Dans ce contexte, et dans un effectif composé d'une pléiade de stars, Malcom aurait-il sa place dans le club présidé par Nasser Al Khelaïfi ?

Utilisé pour la rotation du collectif parisien

Le buteur brésilien, auteur d'une première partie de saison canon avec 7 buts et 4 passes décisives, s'intègrerait parfaitement dans le groupe parisien, notamment grâce à la présence des nombreux auriverdes qui composent le vestiaire francilien. Malcom ne devrait pas être dépaysé dans un club qui a toujours fait confiance aux joueurs de nationalité brésilienne, que ce soit avant ou même après la prise de pouvoir au club de QSI. Pour ce qui est de l'attaque, le PSG pourrait faire confiance à Neymar pour aider et épauler le natif de Sao Paulo à se fondre dans l'équipe, et notamment en attaque, où ses qualités de dribbleurs, sa créativité et sa vista sont très appréciées par les dirigeants parisiens.

S'il ne constituerait pas forcément un titulaire en puissance, Malcom serait logiquement utilisé comme doublure sur les ailes, que ce soit à droite ou à gauche. Dans un club qui jouera comme chaque saison sur les quatre tableaux (L1, Coupe de la Ligue, Coupe de France, Ligue des champions), avec l'ambition de tout gagner, sa présence ne serait pas de trop pour le PSG. D'autant que le champion olympique en 2016 à Rio participerait activement à la rotation effectuée par Thomas Tuchel, le futur très probable entraîneur parisien, où le technicien allemand s'appuierait sur une valeur sûre de la Ligue 1 en championnat ou en Coupe pour faire tourner.

Une inexpérience cependant affirmée

Le n°7 bordelais dispose toutefois d'un inconvénient de taille : celui de son inexpérience au plus haut niveau. Dans un groupe composé de stars et d'internationaux en puissance, Malcom figurerait comme exception. Le Brésilien n'a jamais été appelé en sélection nationale, et en club, l'ailier n'a pas encore fait d'apparitions en Coupe d'Europe, que ce soit en Ligue des champions ou en Europa League. Sa présence et son vécu serait alors en décalage avec des joueurs côtoyant le haut niveau dans un club aux ambitions plus grandes.

La stratégie à court ou moyen terme du PSG a été annoncée dès le début par les dirigeants et Nasser Al Khelaïfi, et répétée par la suite : gagner la Ligue de champions et devenir une place forte du football mondiale. Des objectifs qui doivent pousser les décideurs parisiens à bien cibler leur mercato, en recrutant des joueurs de choix, bien à même de mener le club dans la direction souhaitée. Le club de la capitale a toujours recruté des joueurs majeurs ou dotés d'une excellente réputation à l'étranger.
Si les espoirs Marco Verratti, devenant indispensable au milieu que depuis son arrivée en 2012, ou Kylian Mbappé, révélé en L1 seulement 6 mois avant sa signature, ou même Adrien Rabiot, formé au club, ne suivent, il est vrai, pas la règle établie, Malcom casserait une logique pourtant bien définie. Un autre facteur important est à prendre en considération, l'attitude et le comportement sur le terrain. Des facteurs qui ne sont malheureusement pas les qualités premières du Bordelais d'après Daniel Bravo, ancien joueur du PSG et actuel consultant pour beIN Sports : «S'il garde cette attitude, il n'ira pas plus haut. Je peux comprendre que ce n'est pas toujours facile de jouer aux Girondins en ce moment, mais l'attitude et le comportément sur le terrain sont primordiaux. Dans son intérêt, et celui de son club, une remise en question est nécessaire». L'ancien milieu pointe du doigt la nonchalance affichée de Malcom depuis plusieurs semaines, le joueur étant beaucoup moins décisif que ses six premiers mois de la saison en cours (2 buts et 2 passes décisives depuis janvier).

Si Bordeaux, par l'intermédiaire de son propriétaire, Nicolas de Tavernost, a réussi à garder son joyau cet hiver, malgré les velléités de départ de Malcom, le club semble contraint de le vendre cet été. «Il y a toujours des achats et des ventes qui se font, et il y a un joueur majeur brésilien dont vous savez qu'il souhaite quitter le club et nous allons le faire dans le respect le plus absolu de nos intérêts» a avoué le président du directoire de M6 à RMC. Le club girondin aurait fixé le prix de son joueur entre 40 et 50M€ selon les dernières tendances. A voir si le PSG serait prêt à mettre autant pour un joueur également ciblé par le Bayern Munich, qui souhaite rajeunir sa ligne offensive...
 
Joffrey Pointlane
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 22 avr. à 21:25

Si il veux faire banquette,oui qu'il aille au PSG.

samael55 22 avr. à 17:50

Qu'irait il faire deja a Paris ??.......non il mérite bcp mieux que ce club !