Sacha Petschi estime que l'ETG va décrocher son maintien (FAUGERE FRANCK/L'Equipe)
Ligue 2 - L'invité de la 38e journée

Ligue 2, Sacha Petschi (Créteil) : «Je vois bien Evian-Thonon-Gaillard se maintenir»

Arrivé cet hiver à Créteil après un parcours accidenté (Troyes, Blackburn, Serbie, National...), le défensif Sacha Petschi (23 ans) s'est signalé malgré la descente de son équipe, au point d'être sur les tablettes de plusieurs clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. Avant de partir, il nous présente cette 38e et dernière journée de L2.

«Si vous ne deviez regarder qu'un seul match de cette journée, ce serait lequel ?
Pour être honnête, je ne regarde pas trop la Ligue 2, j'aime bien couper. Je ne manque jamais les gros matches, la Ligue des champions par exemple, mais la L2, bof. Mais je suis quand même, hein ! (Il rit) Je vais prendre Lens-Metz, parce que c'est le match où il y a plus de suspense. Je n'ai pas joué ces deux équipes, je suis arrivé à Créteil juste après (NDLR : il a signé à la fin du mercato d'hiver) mais ce sont deux équipes qui me parlent plus que les autres.

Si vous deviez suivre un duel entre deux joueurs, deux entraîneurs, deux présidents... ce serait lequel ?
Je vais rester sur Lens-Metz. Le face à face entre les deux coaches (Philippe) Hinschberger et (Antoine) Kombouaré, c'est un bon petit duel. Quand on voit comment Hinschberger a repris Metz, comment il a redressé la barre, c'est quand même fort. Pareil pour Kombouaré, finir 5-6e avec Lens, c'est du bon taf. C'est tout à fait le genre de coach que j'aime, des mecs francs, on sent qu'ils ne vont pas te mettre un coup de couteau dans le dos. C'est comme (Pascal) Dupraz à Toulouse, j'ai bien aimé ce qu'il a apporté.

Si vous deviez parier sur une surprise sur cette journée, ce serait laquelle ?
Je vois bien Evian-Thonon-Gaillard se maintenir, je ne sais pas pourquoi. J'ai l'impression que c'est leur match (face à Nîmes). Contrairement à Nîmes qui ne m'avait pas fait du tout une bonne impression, j'ai vu une bonne équipe quand on a affronté l'ETG. Pour moi, ils vont se maintenir. Sochaux, je ne les sens pas.

Si vous deviez faire passer un message à un acteur de cette journée, ce serait à qui ?
Un message de félicitations à Diallo Guidileye, de Nancy. On s'est connu à Troyes, on est resté assez proche. Il a fait une très bonne saison, c'est normal qu'il monte avec Nancy. Il a pris du volume de jeu là-bas, et comme c'est un joueur qui s'adapte assez vite, je ne suis pas inquiet pour lui : il n'aura aucun problème en Ligue 1.

Si vous deviez zapper un match ce week-end, ce serait lequel ?
Valenciennes-Niort. Tout le monde est maintenu. C'est un match de bas de tableau. Ça ne m'intéresse pas du tout.

«Rafik Gérard, techniquement, c'est vraiment fort»

Si vous deviez payer pour voir évoluer un joueur de L2, ce serait lequel ?
(Après quelques secondes de réflexion) Benoît Pédretti, de Nancy. J'ai aimé. C'est sobre, efficace, il m'a plu. Et puis Diallo (Guidileye) aussi, j'ai aimé les deux. Pourtant, contre nous, Nancy n'avait pas forcément fait un grand match (à Picot, le 11 avril, 1-0) mais on sentait qu'ils étaient confiants. Dans les duels, ils ne craignaient rien, ils étaient sûr d'eux. ''On ne va pas perdre aujourd'hui''. Ça, c'est une vraie force. Pour moi, sur ce que j'ai vu, Nancy mérite d'être champion. C'est vraiment costaud. Au-dessus de la L2.

Si vous pouviez recruter un joueur aligné ce week-end, ce serait lequel ?
Je peux prendre un joueur de mon équipe ? De Créteil ?

Bien sûr !
Alors Rafik Gérard. Un vrai talent. Il a été beaucoup blessé, c'est pourquoi il a parfois manqué de rythme. Mais techniquement, c'est vraiment fort. Avec une saison pleine, sans pépins, il peut faire mal.

Si vous deviez passer une troisième mi-temps avec un joueur, un entraîneur, un président, ce serait avec qui ?
Avec mon coach Laurent Roussey !

Fayot !
(Il rit) Non, c'est juste que je ne veux pas choisir un joueur. (Il réfléchit) Bon, allez mon coéquipier Ben Sangaré. Très drôle. Il sort beaucoup de blagues.

Si vous deviez échanger votre maillot avec un joueur, lequel prendriez-vous ?
Celui d'Hérita Ilunga (un autre joueur de Créteil). Demain (interview réalisée jeudi), je prends son maillot. C'est un ancien, carré dans tout ce qu'il fait, un vrai pro. Avec lui, tu sens que tout est vrai !»

Si vous deviez jouer les pronostiqueurs, quels seraient les scores de la journée ?
Laval – Paris FC 2-0
Brest – Auxerre 1-1
Le Havre – Bourg-en-Bresse 3-0
Valenciennes – Niort 0-0
Sochaux – Clermont 2-1
Lens – Metz 0-2
Créteil – Red Star 2-2
Tours – Nancy 0-2
Dijon – Ajaccio 2-0
ETG – Nîmes 3-1

Arnaud Tulipier
Réagissez à cet article
500 caractères max
Ruww46 13 mai à 12:12

Le mec voit evian se maintenir alors qu'il met Sochaux gagnant et qu'il leur suffit d'un nul pour se sauver...