Ligue des champions d'Afrique

Ligue des champions d'Afrique : quand Kadiogo - USM Alger dégénère...

Qualifié pour la phase finale de la Ligue d'Afrique des champions, l'USM Alger a vécu un cauchemar en fin de match à Ouagadougou. Triste réalité du football africain...

L'USM Alger se souviendra longtemps de son déplacement au Burkina Faso dans le cadre du tour de qualification pour la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique. Les joueurs algériens ont d'abord résisté à la furia de l'adversaire en obtenant sa qualification malgré une défaite à Ouaga (0-1 ; 2-0 à l'aller). Au coup de sifflet final, l'affaire s'est sacrément gâtée. Le terrain a été envahi par des supporters en colère qui ont agressé physiquement plusieurs personnes de la délégation algéroise. «Des membres de la délégation ont été légèrement blessés mais heureusement que tout le monde a pu rejoindre le vestiaire sain et sauf», explique-t-on sur le site de l'USM Alger.

«Nous avons échappé à la mort»

Ancien sélectionneur du Burkina, et actuel coach des Algérois, Paul Put témoigne : «Je suis vraiment choqué par ce que je viens de voir. Je connais ce peuple du Burkina Faso. C'est un peuple qui aime le football et qui est loin d'être agressif. Je ne comprends toujours pas ce qu'il s'est passé. Nous avons échappé à la mort. Chacun de nous aurait pu laisser la vie dans ce genre de situation. Je suis vraiment triste», a-t-il déploré. La sécurité, c'est aussi un des grands chantiers qui attend le nouveau président de la de la Confédération africaine de football (CAF), le Malgache Ahmad Ahmad. Au regard des images effrayantes, il est servi...

N.D.
Réagissez à cet article
500 caractères max