subotic (neven) durm (eric) hummels (mats) sahin (nuri) lewandowski (robert) reus (marco) (LAHALLE/L'Equipe)
Ligue des Champions - Groupe G

Ligue des champions, Groupe G, Monaco : Top 5 des pires campagnes européennes françaises en C1

Avec zéro victoire en phase de poules et seulement deux points glanés, Monaco s'offre une place au Panthéon des pires campagnes européennes des clubs français en Ligue des champions. Retour sur le Top 5.

1- Marseille 2013/2014

Au niveau comptable, c'est la pire campagne européenne d'un club français en C1, un zéro pointé pour six défaites en autant de matches. A leur décharge, les Olympiens, pourtant dans le deuxième chapeau au moment du tirage, avaient hérité d'un groupe très relevé. Après trois échecs lors de la phase aller, ils étaient tout proches d'accrocher Naples (3-2) et un surprenant Dortmund (1-2) mais encaissaient dans les deux cas un but en fin de match (3-2). Depuis cette édition, les Marseillais ne se sont plus qualifiés pour la plus prestigieuse des compétitions européennes de clubs.

2- Lille 2012/2013

Le parcours des clubs de l'Hexagone en C1 lors de la saison 2012/2013 n'a pas été brillant. Déjà obligé de passer par la prolongation pour sortir le FC Copenhague (1-0, 0-2 a.p.) en barrages, Lille a connu une épopée chaotique. Cinq défaites, dont une gifle mémorable 6-1 contre le Bayern Munich, et une dernière place à la clé. Pourtant, les Dogues n'ont pas terminé bredouilles, en allant gagner en Biélorussie contre le Bate Borisov grâce à des buts de Sidibé et Bruno.

3- Montpellier 2012/2013

Etonnant champion de France en 2012, Montpellier découvrait la Coupe aux grandes oreilles la saison suivante. Un apprentissage difficile, avec quatre défaites face à Arsenal et l'Olympiakos où pourtant les Héraultais n'ont pas démérité. Ils ont cependant réussi à accrocher à deux reprises Schalke 04 : 2-2 obtenu à l'arraché en Allemagne sur un but de Souleymane Camara (91e) et 1-1 à la Mosson.

4- Auxerre 2010/2011

Huit ans après sa dernière apparition, Auxerre retrouvait la C1 accompagné de cadors européens : le Real Madrid, l'AC Milan et l'Ajax. Comme attendu, les joueurs de Jean Fernandez ont peu existé dans cette poule : battus à cinq reprises pour seulement trois buts inscrits au total. Dont deux lors d'une victoire 2-1 à l'Abbé-Deschamps face à l'Ajax, que les supporters auxerrois doivent se ressasser alors que leur équipe évolue désormais en Ligue 2.

5- Lyon 2015/2016

Souvent cité pour ses performances et ses exploits en Ligue des champions au début des années 2000, l'OL n'a pas connu le même succès lors de ses dernières campagnes. Notamment lors de la saison 2015/2016, où les Lyonnais avaient terminé derniers de leur groupe (quatre points), pourtant accessible avec La Gantoise, le Zenith Saint-Pétersbourg et Valence. Après trois défaites à domicile, les hommes d'Hubert Fournier sauvaient néanmoins l'honneur en s'imposant 2-0 sur la pelouse de Mestalla.
Corentin Corger
Réagissez à cet article
500 caractères max