VOTRE RENDEZ-VOUS QUI VOUS FAIT FRISSONNER (2E)

Lyon-Sainté, nos chers voisins

La semaine dernière, FF vous demandait de voter pour votre match à ne surtout pas manquer dans une saison de foot. Avec 25% des votes, les retrouvailles entre Lyonnais et Stéphanois sont deuxièmes. Voici cinq rencontres qui ont marqué ce derby.

OL 1-7 ASSE (5 octobre 1969)

La défaite la plus sévère encaissée par les Lyonnais face aux Verts. C'était en 1969 dans une semaine où Saint-Étienne marchait sur l'eau après avoir éliminé le Bayern Munich quelques jours plus tôt en C1. C'était l'époque où Lyon ne pouvait rien faire face à son voisin. La preuve, les Verts infligeront un 6-0 lors du match retour.

OL 0-2 ASSE (26 février 1993)

Ce match reste un souvenir pour les événements survenus en tribunes. Sur le terrain, deux réalisations de Gérald Passi et de Sylvain Kastendeuch donnent la victoire aux Verts. Mais les supporters stéphanois se distinguent en s'attaquant à la barrière qui les sépare de leurs "amis".

ASSE 2-3 OL (3 octobre 2004)

Quelle intensité ! Dans ce derby très chaud, Saint-Étienne veut se racheter de son début de saison raté et prendre le meilleur sur le voisin lyonnais. Après l’ouverture du score de Juninho, Marin et Feindouno mettent le feu dans le chaudron. Plus rien ne semble arrêter les hommes de Baup. Pourtant, aux 87e et 92e minutes, Juninho et Govou renversent la situation et offrent les trois points aux Lyonnais.

OL 4-0 ASSE (30 avril 2006)

Une double humiliation. Lyon, avec des joueurs qui ont les cheveux teints aux couleurs du club, fête son titre de champion de France face aux Verts et inflige même une correction. Une victoire 4-0 grâce à des buts de Hellebuyck (csc), Fred, Juninho et Pedretti.

ASSE 3-0 OL (30 novembre 2014)

Un symbole. Vingt ans après sa dernière victoire à domicile face à Lyon, Saint-Étienne inflige une gifle à l’OL (3-0) grâce à Bayal Sall, Van Wolfswinkel et Cohade. La malédiction est vaincue, et le soulagement de tout un peuple est visible ce soir-là face à des Lyonnais trop "jeune" pour résister à la pression de ce match.
Réagissez à cet article
500 caractères max