ronaldo (JL.Fel/L'Equipe)
Transferts

Mercato : James Rodriguez, Patrick Kluivert, Ronaldo... Ces joueurs dont la valeur a explosé grâce au Mondial

En plein mercato estival, la Coupe du monde est souvent l'occasion pour certains joueurs de briller et pour les clubs de faire gonfler les prix dans le cadre d'un transfert. À la veille du début du Mondial en Russie, FF.fr a dressé une liste non-exhaustive de ces joueurs dont la valeur a explosé après une compétition réussie.

Patrick Kluivert (Pays-Bas) en 1998, du Milan AC à Barcelone pour 20M€

Arrivé en provenance de l'Ajax Amsterdam au Milan AC à l'été 1997, Patrick Kluivert ne reste qu'un an en Serie A. À seulement 22 ans, l'attaquant fait partie du groupe hollandais pour la Coupe du monde 1998. S'il est expulsé dès le premier match contre la Belgique, il fait un retour gagnant en quarts de finale avec un but contre l'Argentine (2-1). Il permet à sa sélection de rêver d'une finale en égalisant dans les derniers instants contre le Brésil en demi-finales (1-1), même si les Pays-Bas s'inclinent aux tirs aux buts. Dans les derniers jours du mois d'août, Louis van Gaal le convainc de rejoindre le Barça qui débourse près de 20M€ pour le jeune Kluivert, qui passera six saisons sous le maillot catalan.

Ronaldo (Brésil) en 2002, de l'Inter Milan au Real Madrid pour 45M€

Les années de Ronaldo à l'Inter Milan sont marquées par des blessures à répétition, qui l'empêchent de jouer de nombreuses rencontres. Le Brésilien est déjà reconnu comme un excellent joueur par le monde entier, mais ses difficultés à l'Inter commencent à intriguer. Il profite alors du Mondial 2002 pour revenir à son meilleur niveau. L'attaquant inscrit huit buts, dont un doublé en finale, et le Brésil soulève le trophée. Un certain Florentino Pérez, pour son premier mandat comme président du Real Madrid, se met alors en tête de le recruter. Les négociations avec Massimo Moratti sont féroces mais les deux clubs finissent par se mettre d'accord sur un montant de 45M€. Ronaldo devient alors un des cinq joueurs les plus chers au monde.

Asamoah Gyan (Ghana) en 2010, du Stade Rennais à Sunderland pour 16M€

Le Mondial 2010 d'Asamoah Gyan est très particulier. L'attaquant est profondément marqué par son penalty raté en quarts de finale, alors que le Ghana et l'Uruguay sont en prolongation. La sélection africaine voit finalement son rêve s'envoler à l'issue de la séance de tirs aux buts. Gyan peut tout de même se consoler avec une compétition réussie (3 buts, 1 passe décisive). À la fin du mois d'août, Rennes le laisse partir contre une offre de 16M€ proposée par Sunderland. Le Ghanéen file en Premier League et devient le deuxième plus gros transfert dans l'histoire du club breton.

James Rodriguez (Colombie) en 2014, de Monaco au Real Madrid pour 75M€

Auteur d'une belle saison à Monaco, James Rodriguez (22 ans) rayonne un peu plus au Brésil, à l'occasion de la Coupe du monde. Le milieu offensif marque à chaque rencontre de la Colombie, qui atteint les quarts de finale. Il termine même meilleur buteur de la compétition avec six réalisations. Le profil du joueur séduit Florentino Pérez qui est prêt à offrir une très belle somme à Monaco pour s'attacher les services du joueur. Il rejoint finalement les Merengue durant le mois de juillet, le Real Madrid débourse près de 80M€ pour James Rodriguez qui y signe un contrat de six ans.

Alexis Sanchez (Chili) en 2014, de Barcelone à Arsenal pour 42,5M€

En 2014, Barcelone profite certainement de la bonne Coupe du monde d'Alexis Sanchez pour faire gonfler un peu son prix. Loin d'être un inconnu à ce moment-là - il est au Barça depuis trois ans - il participe au parcours très honorable du Chili dans la compétition. Il inscrit notamment le premier but des Chiliens dans ce Mondial contre l'Australie (3-1) et égalise face au Brésil en huitièmes de finale (1-1, 3 t.a.b. 4). Quelques semaines plus tard, il quitte officiellement Barcelone pour s'engager avec Arsenal pour une indemnité d'environ 42,5M€.

Keylor Navas (Costa Rica) en 2014, de Levante au Real Madrid pour 10M€

À l'occasion du Mondial 2014, le grand public découvre Keylor Navas, le gardien du Costa Rica. La sélection sud-américaine surprend son monde au Brésil et brille par sa solidité. Le portier encaisse seulement deux buts en cinq rencontres. L'aventure se termine après une séance de tirs aux buts perdue contre les Pays-Bas en quarts de finale mais Navas a séduit plusieurs clubs européens. Au début du mois d'août, il signe officiellement au Real Madrid qui saute sur l'occasion. Son club de Levante récupère alors 10M€ alors qu'il l'avait acheté une centaine de milliers d'euros à Albacete en 2012. Quatre ans plus tard, il a gagné trois Ligues des champions avec le club madrilène.
Clément Gavard
Réagissez à cet article
500 caractères max