Haut : tani (kosei), kozuki (soichiro), nozue (satoru), miyashiro (taisei), seko (ayumu)  Bas : sugawara (yukinari), suzuki (toichi), kida (hinata), kubo (takefusa), kikuchi (kenta)fukuoka (shimpei) *** Local Caption *** (F.Porcu/PRESSESPORTS)
Info FF

Mercato : le PSG lorgne sur le «Messi japonais», Takefusa Kubo

À tout juste 16 ans, Takefusa Kubo est le grand espoir du football japonais. Passé par la Masia, désormais pro au FC Tokyo, l'attaquant affole les clubs européens, et notamment le PSG...

Et si le PSG rejouait un mauvais tour au FC Barcelone ? Certes, à une autre échelle que celle de Neymar, mais les deux clubs pourraient rapidement se retrouver en concurrence sur le dossier Takefusa Kubo. À 16 ans, le natif de Kanagawa connaît déjà l'Europe et... la Catalogne. En effet, en 2011, le jeune footballeur avait rejoint le FC Barcelone jusqu'en 2013, héritant du surnom de «Messi japonais» en raison de son style comparable au phénomène argentin.
Antero Henrique a noué des contacts avec l'entourage du joueur
Le gamin avait rapidement quitté l'Espagne en raison des sanctions à l'encontre du club catalan, soupçonné d'infractions relatives au recrutement de joueurs mineurs. Le FC Tokyo en avait profité pour le chiper. Mais, pour celui qui évolue avec les U23 du club nippon, le temps du retour en Europe a sonné pour continuer sa progression. Évidemment, le Barça est toujours sur le coup pour récupérer celui qui a récemment participé à la Coupe du monde U20 avec le Japon, à seulement 15 ans et 11 mois, record de précocité.

Les Catalans ont certes l'avantage de connaître leur ancien joueur, mais le PSG, via son directeur sportif Antero Henrique, a récemment noué des contacts avec l'entourage du joueur, et des discussions ont eu lieu pour faire venir à terme le Japonais.

Nabil Djellit

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
krimka 21 nov. à 12:38

Et patati et patata