gold ball Real Madrid Forward, Cristiano Ronaldo dos Santos - RONALDO, number 7 . Round octavos of the COPA DEL REY league soccer match between Real Madrid - Atletico de Madrid at the Santiago Bernabeu estadium Madrid - Spain by January 15 2015. *** Local Caption *** (Miguel Lopez/CORDON/PRESSE SPO/PRESSE SPORTS)
Transferts

Mercato : les dates marquantes de Cristiano Ronaldo au Real Madrid

En neuf saisons, Cristiano Ronaldo a tout vu, tout vécu, tout gagné. Retour sur les moments marquants qui ont fait la légende de CR7 au Real Madrid.

26 Juin 2009 : sa signature au Real Madrid

«Uno, Dos, Tres... Hala Madrid !». C'est avec le maillot floqué du numéro 9 (comme son illustre prédécesseur brésilien) et avec ces mots que Cristiano Ronaldo se présente au Santiago Bernabeu. Les supporters madrilènes l'accueillent comme il se doit mais savent déjà qui il est. Ballon d'Or en titre, il a été acheté 94 millions d'euros à Manchester United, avec un contrat de six ans à la clé. CR7 devient le joueur le plus cher de l'histoire en battant le précédant record, appartenant à Zinédine Zidane lors de son transfert de la Juventus Turin au Real Madrid à l'été 2001 pour 75 millions d'euros.

29 août 2009 : premier match et premier but

Cristiano Ronaldo joue son premier match avec le Real Madrid en compétition officielle pour le compte de la première journée de Liga, contre le Deportivo la Corogne. Et il ne tarde pas pour ouvrir son compteur buts. Le Portugais participe à la victoire de son équipe (3-2) en inscrivant le deuxième but de son équipe sur penalty.

Lire : les 5 défis de Cristiano Ronaldo à la Juventus

29 novembre 2009 : son premier Clasico

Après une blessure à la cheville l'ayant écarté des terrains pendant près de deux mois, Ronaldo revient au bon moment, pour le choc contre le FC Barcelone. Il reste un peu plus d'une heure sur la pelouse sans parvenir à influer sur le résultat. Beaucoup de prises de balle, de débordements, de fautes subies également. Le Real Madrid perd (1-0) sur la pelouse du Camp Nou. Il fait connaissance avec le Clasico.

5 Avril 2010 : son premier triplé

Il aura dû attendre la 36e journée de Championnat, contre Majorque, pour inscrire son premier triplé sous la tunique merengue. Son équipe étant menée 1-0, Ronaldo prend les choses en main en inscrivant trois buts. Le dernier est à l'image du joueur de l'époque, parfois critiqué pour être trop individualiste. En partant du côté gauche, il élimine trois joueurs avant de finir le travail face au gardien. À l'issue de la rencontre, Ronaldo déclare qu'il vient de jouer «le meilleur match de (s)a carrière».

Lire : Cristiano Ronaldo et le Real, les dessous d'un divorce

2 Juillet 2010 : CR9 devient CR7

Il profite à l'été 2010 du départ de Raul à Schalke 04 pour reprendre le numéro d'une légende du club. Certains voulaient qu'il soit retiré pour lui rendre hommage, mais Ronaldo qui veut continuer à écrire son histoire avec le numéro 7, ne l'entend pas de cette oreille. Après avoir fait honneur au numéro 7 de Manchester United, il en fera de même avec celui du Real Madrid. Certainement un numéro porte-bonheur !

Les 10 joueurs les plus chers de l'histoire

20 avril 2011 : son premier trophée

Après une première saison sans titre, Ronaldo remporte la Coupe du roi en 2010/2011. Un titre remporté face au FC Barcelone de Pep Guardiola qui remporte presque tous les trophées. Une victoire sur la plus petite des marges, et après prolongation (1-0). Sur un centre de Di Maria, Ronaldo s'envole et inscrit l'unique but du match. Une tête parfaitement croisée, hors de portée du gardien. Au coup de sifflet final, c'est vers lui que l'équipe se tourne. Un nouveau titre pour le Real, le premier pour lui.

13 avril 2012 : un premier record

Lors de la saison 2011/2012, Ronaldo devient le premier joueur à marquer contre toutes les équipes de la Liga sur une saison. Aucun adversaire ne lui a résisté. Ronaldo termine deuxième du classement des buteurs derrière Lionel Messi (50 buts) avec 46 réalisations. Un record qu'il partage aujourd'hui avec Lionel Messi qui réalisera cette performance la saison suivante.

Lire : Messi-Ronaldo, la fin de neuf ans de rivalité

5 mars 2013 : son retour à Old Trafford

Quatre ans après, Cristiano Ronaldo revient dans l'antre qui lui a permis d'exploser sur les scènes anglaise et européenne. Mais cette fois-ci, il ne porte pas le maillot des Reds Devils mais celui des Merengue. L'enjeu est immense. Après avoir concédé le match nul 1-1 à la maison en huitième de finale aller de la Ligue des champions, le Real Madrid doit aller chercher sa qualification à Manchester. C'est d'ailleurs l'ancien chouchou d'Old Trafford, CR7, qui marquera le but de la victoire (1-2). Habitué à enflammer le théâtre des rêves, il refroidit cette fois-ci les supporters mancuniens mais ne célèbre pas son but par respect pour son ancien club.

Le départ de CR7 du Real vu par Twitter

13 janvier 2014 : il retrouve son Ballon d'Or

Privé du trophée pendant quatre saisons par un certain Lionel Messi, CR7 remporte son deuxième Ballon d'Or France Football pour récompenser son année 2013. Même s'il n'a remporté aucun titre, il a été l'auteur d'une première partie de saison 2013/2014 tonitruante (29 buts en 23 matches). CR7 renoue avec le plus prestigieux titre individuel.

Lire : Cristiano Ronaldo à la Juve (officiel)

24 avril 2014 : la décima et un record de plus

Douze ans que le Real Madrid n'arrivait plus à remporter la Ligue des champions. Ce soir d'avril, c'est contre le voisin et rival de l'Atletico Madrid que les hommes de Carlo Ancelotti remportent la dixième Ligue des champions de leur histoire. Même si le fait du match reste le but égalisateur de Ramos dans les dernières secondes du temps réglementaire, Cristiano Ronaldo s'invite au spectacle avec un penalty obtenu et transformé pendant la prolongation. Il marque par la même occasion son 17e but dans la compétition en 11 matches joués, un record toujours pas battu.

23 avril 2015 : une saison blanche pour le club, une saison folle pour le joueur

Il termine pichichi de la Liga (pour la troisième fois) avec 48 buts marqués. Auteur d'un quintuplé contre Grenade, d'un quadruplé contre Elche, de six triplés pendant la saison, co-meilleur buteur de la Ligue des champions (10 buts) avec Messi et Neymar, 61 buts toutes compétitions confondues, l'international portugais sort de sa meilleure saison en termes de buts marqués. Une saison historique sur le plan individuel mais vierge sur le plan collectif. Le Real Madrid ne remporte aucun titre, un bilan qui entraînera la chute de Carlo Ancelotti et l'arrivée de Rafa Benitez.

17 octobre 2015 : il devient le meilleur buteur de l'histoire du Real

Ce samedi d'octobre 2015 semble être un jour comme les autres. Le Real Madrid reçoit Levante dans le cadre de la 8e journée de Liga. Ronaldo inscrit un but, son 324e sous les couleurs madrilènes. Assez pour devenir le meilleur buteur de l'histoire du club en dépassant Raul. Ronaldo se place tout en haut devant Di Stefano, Santillana, Puskas ou encore Hugo Sanchez. Costaud !

8 Mars 2016 : une relation presque fraternelle avec Zidane

Arrivé depuis deux mois à la tête du Real Madrid, Zidane s'entend à merveille avec sa star portugaise. Le coach français va même convaincre le joueur d'occuper le poste de numéro 9. Un repositionnement dans l'axe réussi et adapté à l'évolution du joueur. Davantage finisseur que créateur, son but contre l'AS Roma en 2016 résume bien la relation qui le lie à son coach.

19 novembre 2016 : il terrasse l'Atlético

Premier derby de la saison, et Ronaldo ne tremble pas contre le voisin. Au Vicente Calderon, CR7 signe un triplé et remporte presque à lui seul le match. Certainement l'une de ses plus belles prestations sous le maillot du Real Madrid.

13 aout 2017 : il répond à Messi

Lors du match aller de la Supercoupe d'Espagne, Ronaldo entre en cours de jeu et donne l'avantage à son équipe. Pour célébrer son but, il brandit son maillot devant les supporters du Camp Nou comme Messi l'avait fait l'année passée lors du clasico au Santiago Bernabeu. Une manière de lancer la saison !

3 avril 2018 : son chef-d'oeuvre contre... la Juve

Peut-être son plus beau but ! En quart de finale aller de la Ligue des champions, Ronaldo marque un but sensationnel, une bicyclette qui finit au fond des filets de Buffon. À 33 ans, CR7 montre qu'il n'a rien perdu de sa technique et de son agilité. Un geste parfait acclamé par le public de l'Allianz Stadium qui lui réserve une standing-ovation à sa sortie.

26 avril 2018 : un titre en guise d'adieu

Le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid ne pouvait s'en aller que sur un titre. Et pas n'importe lequel, Ronaldo remporte une troisième fois de suite la Ligue des champions. Ni buteur, ni passeur, il se fait remarquer d'une tout autre manière. Une déclaration énigmatique en guise de départ :«Si ce projet doit continuer avec moi ? On va d'abord profiter mais je parlerai dans les prochains jours pour donner une réponse aux supporters qui, eux, sont de mon côté. C'était bien de jouer dans ce club. Dans ces moments-là, l'avenir de n'importe quel joueur n'est pas important. Mais je ne dis pas que je vais forcément partir. Vous verrez». Cristiano Ronaldo jouait ce soir-là, son dernier match avec le Real Madrid !
Najim Medini
Réagissez à cet article
500 caractères max