Ils auront 20 ans en 2017

Ousmane Dembélé, Gabriel Jesus, Renato Sanches... Les 10 joueurs qui auront 20 ans en 2017 à suivre de près

Leur talent a déjà éclaté aux yeux du monde... ou pas encore. À l'aube de cette nouvelle année, FF a classé les dix pépites à suivre qui fêteront leurs vingt en 2017.

1. Ousmane Dembélé (Borussia Dortmund/France)

Depuis un peu plus d'un an, le virevoltant ailier n'en finit plus d'épater son monde. Sur un nuage dès ses débuts professionnels avec le Stade Rennais, Ousmane Dembélé a confirmé son talent depuis son arrivée à Dortmund, à un niveau supérieur. Vivement la suite...

À lire : Dembélé, à la vitesse de l'éclair

2. Gabriel Jesus (Manchester City/Brésil)

Champion du Brésil, vainqueur des Jeux Olympiques à Rio, auteur de cinq buts lors de ses six premières sélections avec la Seleçao, transféré à Manchester City contre 32 millions d'euros... 2016 a été faste pour l'attaquant brésilien de Palmeiras. Capable d'évoluer sur tout le front de l'attaque, Gabriel Jesus a tout pour offrir à Pep Guardiola de nouvelles solutions offensives.

3. Marcus Rashford (Manchester United/Angleterre)

L'adaptation au très haut niveau n'a pas été un problème pour lui. Buteur dès ses premières apparitions avec Manchester United comme avec l'Angleterre, Marcus Rashford est un vrai phénomène. Si l'arrivée de Zlatan Ibrahimovic a réduit son temps de jeu, l'attaquant agile et rapide est couvé par José Mourinho.

4. Renato Sanches (Bayern Munich/Portugal)

Tout a peut-être été un peu vite pour Renato Sanches en 2016. Après une éclosion ultra-rapide avec Benfica, le milieu de terrain s'est offert un Euro en apothéose, amenant du rythme, du culot et créant des différences dès qu'il a eu sa chance. L'histoire est moins idyllique depuis son transfert à Munich, où la concurrence est féroce et où une blessure précoce a retardé son adaptation. Mais avec autant de talent dans les pieds et sous les ordres de Carlo Ancelotti, on est loin de s'inquiéter pour lui.

5. Youri Tielemans (Anderlecht/Belgique)

Attendu comme le nouveau phénomène belge depuis ses débuts en Ligue des champions avec Anderlecht à 16 ans et 148 jours (seuls deux joueurs avaient été plus précoces en C1), Tielemans a mis du temps à digérer la pression entourant son évolution. Mais depuis quelques mois, il plane sur le Championnat belge, attendant sereinement son transfert pour une écurie plus prestigieuse. Ses progrès tactiques associés à ses aptitudes techniques et physiques en font un milieu ultra-moderne.

6. Amadou Diawara (Naples/Guinée)

Calme, propre, simple, efficace. Il ne faut pas longtemps pour tomber sous le charme du jeu d'Amadou Diawara, qui semble évoluer sur le terrain comme un trentenaire alors qu'il n'a même pas vingt ans... Prototype du numéro 6 moderne, qui sait annihiler les attaques adverses comme initier les actions de son équipe, le Guinéen au fort caractère possède un sens du jeu qui lui a permis de s'imposer au Napoli en quelques semaines. En toute simplicité.

7. Breel Embolo (Schalke 04/Suisse)

Ralenti par une fracture de la cheville gauche au mois d'octobre, l'attaquant suisse avait néanmoins eu le temps de taper dans l'oeil des fans de Schalke 04. Actif, aussi fin techniquement que puissant physiquement, Embolo doit gagner en efficacité, mais il a tellement de feu dans les jambes que son éclosion en Bundesliga fait peu de doutes.

8. Emre Mor (Borussia Dortmund/Turquie)

Un pur phénomène, déjà starifié en Turquie. Pour l'instant, il apprend encore son métier dans l'équipe façonnée par Thomas Tuchel et où il côtoie d'autres talents précoces (Dembélé, Pulisic, Weigl...). Emre Mor a un jeu vif et intuitif, qui ne demande qu'à se marier avec le plus haut niveau. Ça tombe bien, on ne demande qu'à en prendre plein les yeux pendant la prochaine décennie.

9. Oliver Burke (RB Leipzig/Ecosse)

Être surnommé "le Gareth Bale écossais", ça met une certaine pression sur les épaules, surtout quand son pays est en mal de talent. Mais en bon Britannique, le pression est loin d'effrayer Oliver Burke, qui confirme malgré un temps de jeu limité à Leipzig (4 buts, 5 passes en 20 matches) les promesses affichées auparavant sous les couleurs de Nottingham Forest. Au sein d'une équipe qui truste le haut du classement, l'ailier écossais a tout pour attirer la lumière dès les prochains mois.

10. Issa Diop (Toulouse/France)

Le roc a beaucoup manqué au Téfécé lors des deux derniers mois de l'année 2016. Depuis ses débuts en L1, Issa Diop a connu une évolution emballante, devenant un vrai patron sous la houlette de Pascal Dupraz. Idem avec les Bleuets avec en point d'orgue un Euro U19 imposant. Bref, une fois l'intégralité de ses moyens physiques retrouvée, le défenseur central des Violets devrait reprendre son survol du Championnat de France. Avant de viser rapidement plus haut ?
Cédric Chapuis
Réagissez à cet article
500 caractères max
msaidahamada92 5 janv. à 15:08

Gabriel Jesus à suivre de près

carnaby29 4 janv. à 12:00

Vous êtes sûr que Renato Sanches a 20 ans ? Et pas 5 ou 6 de plus...?

OL888 3 janv. à 1:06

Et Malang SARR ?!

voir toutes les réactions