Ang - 29e journée

Premier League : Liverpool et Manchester City se quittent sur un nul animé

Quelques jours après son élimination en Ligue des champions face à Monaco, Manchester City s'est bien relevé en arrachant un nul face à Liverpool (1-1), lors du choc de la 29e journée de Premier League.

Liverpool peut remercier Clichy

Liverpool a trimé pour ouvrir le score face à Manchester City. Il lui a fallu faire le dos ron, concéder des occasions, et contenir les attaques des Citizens pendant près d'une période avant de répliquer. Les Reds se sont réveillés juste avant la pause, mais c'est bien à l'entame de la seconde période que leur compteur s'est débloqué. Aussi tonique qu'avant la mi-temps, Liverpool a matérialisé cet ascendant en marquant sur penalty. Gaël Clichy a été à l'origine de la faute. Coupable d'une glissage lors d'une ouverture d'Emre Can, le latéral français a voulu se rattraper en empechant Firmino, seul dans la surface, de frapper au but. En retard, donc maladroit, Clichy a fini par le bousculer. Transféré de Manchester City à Liverpool en 2015, James Milner a converti le penalty, son septième réussi en autant de tentatives cette saison. A chaque fois qu'il a marqué en Championnat, Liverpool n'a pas perdu. Cela s'est confirmé aujourd'hui.

Caballero a sauvé City

A défaut d'avoir un bon gardien relanceur, comme Pep Guardiola souhaiterait avoir, Manchester City dispose d'un portier précieux dans sa cage. Préféré à Claudio Bravo, en méforme, depuis plusieurs semaines, Willy Caballero a confirmé qu'il était bien plus rassurant que le Chilien. Au plus fort de l'offensive des Reds, à savoir dans les cinq dernières minutes de la première période, l'Argentin a été explosif sur sa ligne. Roberto Firmino, d'une frappe enroulée (40e), ou Adam Lallana, d'une lourde volée (41e) s'y sont essayés, en vain. Plus tard, après l'égalisation de Liverpool, Firmino, encore lui, a de nouveau buté sur Caballero, alors que le Brésilien était idéalement lancé dans une situation de un-contre-un. Perspicace sur l'action, l'ancien joueur de Malaga ne s'est pas livré immédiatement. Il faut l'avouer, le gardien de Manchester City a également été aidé par deux loupés monumentaux de Liverpool : Lallana, pourtant seul face au but, à dix minutes de la fin, et Firmino, qui a dévissé sa frappe en contre-attaque (82e).

Manchester City s'est relevé de sa déroute européenne

Quatre jours après son élimination face à Monaco, en Ligue des champions, les Citizens étaient attendus. Et dimanche, s'ils n'ont pas gagné, ils ont prouvé que cette déroute était en partie digérée. Tranchants sur les côtés, les hommes de Pep Guardiola ont dérouté leurs adversaires par leurs jeux en triangle (17e et 26e), et notamment par les courses de Sané et Sterling dans le dos des latéraux des Reds, accompagnées des ouvertures de De Bruyne et Silva. Dans le dernier geste, les Sky Blues se sont procurés un nombre incalculable d'occasions, et notamment après leur ouverture du score. A la suite d'un mouvement collectif, Agüero a conclu un beau service de Kevin De Bruyne (69e), auteur de sa treizième passe décisive de la saison en Championnat. Par la suite, le Belge a été proche de doubler la mise, mais sa tentative a été repoussée par le poteau. Et Agüero, lui, de s'offrir un doublé, quand l'Argentin a coupé, au premier poteau, un centre de Silva sans la cadrer (87e), ou lorsqu'il a complètement dévissé une volée à quelques mètres du but (90+1e). Sonné par l'ouverture du score de Liverpool, Manchester City a failli renverser la rencontre dans une fin de match complètement folle. Le club mancunien a dû se contenter d'un nul.
Nick Carvalho 
Réagissez à cet article
500 caractères max