emery (unai) (CREMEL BENJAMIN/L'Equipe)
Ligue 1 - PSG

PSG : trois idées tactiques pour préparer la remontée contre le Real Madrid

Battu 3-1 à Madrid en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, le PSG sera condamné à un fol exploit au retour, le 6 mars prochain. Saison après saison, certaines lacunes demeurent au plus haut niveau, alors il faut peut-être opérer un vrai changement à dimension collective. Voici nos propositions.

Enterrer le trio du milieu

Carlo Ancelotti l'a testé, Laurent Blanc l'a perfectionné, Unai Emery n'a pas réussi à s'en détacher. Confronté à la volonté du vestiaire de conserver un système à trois au milieu de terrain, le coach parisien l'a bien fait évoluer dans l'animation, mais le crépuscule de Thiago Motta et les réticences d'Adrien Rabiot auraient dû lui permettre d'opérer un véritable changement. Pourquoi ne pas responsabiliser le duo Verratti-Rabiot dans un "double-pivot", plutôt que de cramer le talentueux Giovani Lo Celso ? Les deux joueurs sont assez intelligents pour compenser, utiliser les espaces, assurer une récupération et une relance de qualité. Et cela éviterait de chercher en vain un véritable numéro 6 de très haut niveau qui n'existe pas dans l'effectif.

Recentrer Neymar

Des dribbles, beaucoup de dribbles (13 !). Trop, pour certains. Trop loin du but, surtout. Mercredi à Santiago-Bernabeu, Neymar, comme son compère de l'autre aile, Kylian Mbappé, s'est retrouvé trop souvent condamné à l'exploit individuel pour apporter le danger près de la surface adverse. De quoi provoquer une certaine frustration, malgré le nombre d'occasions qu'il a générées. Afin de le rapprocher de la zone de vérité, Unai Emery pourrait lui offrir (encore) plus de liberté en l'installant en soutien d'Edinson Cavani. Dans ce rôle de neuf et demi, Neymar serait entouré au mieux, et cela permettrait à Angel Di Maria et Kylian Mbappé d'animer les ailes tout en assurant un repli défensif plus cohérent.

Passer à trois derrière

L'entraîneur espagnol dispose dans son effectif de trois défenseurs centraux de niveau international... et de latéraux très offensifs mais friables défensivement. On pourrait donc comprendre la tentation d'aligner ensemble Thiago Silva, Marquinhos et Presnel Kimpembe. Les Dani Alves, Kurzawa, Berchiche ou Meunier auraient alors tout le loisir d'apporter le danger devant, la couverture serait plus qu'assurée. Sans parler de la capacité des trois centraux à relancer proprement et rapidement si nécessaire. Un poids en moins pour les milieux. Rapides, physiques, techniques, intelligents... Ce trois-là mériteraient d'être associés au moins une fois, pour voir...

Quelle évolution tactique vous plairait en vue de PSG - Real Madrid ?

C.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
sebastien.juteau35 20 févr. à 23:47

Pourquoi pas tenter cette défense à 3 et garder ce milieu à 3 en jouant en 3-4-3 !Cette défense centrale se tente tout comme un milieu à 3 avec Verratti Rabot devant la défense, Neymar en électron libre derrière Cavani et mbappe pour mettre un peu plus de poids devant !Sur les côtés, je vous laisse le choix mais j'ai une petite préférence pour Berchiche qui est quand même plus régulier que Kurzawa et Alves pour son expérience vis à vis de ces matchs là !

oskare68 18 févr. à 9:40

Bye bye le PSG,a l'année prochaine..

coachTotof 17 févr. à 22:15

On n'improvise pas une nouvelle organisation à moins de 3 semaines d'un rdv capital face au double tenant du titre ! Un peu de sérieux ! Il faut garder l'organisation traditionnelle qui fait la force de Paris depuis de nombreuses années et préparer tout spécialement Motta pour ce retour. Les automatismes au milieu et l'expérience sont nécessaires. Avec Di Maria et T. Silva évidemment.

Kopladane 17 févr. à 14:29

4 : nommer un entraineur capable d'insuffler un esprit d'équipe et de révolte

raph88 17 févr. à 13:46

On conserve La Défense à 2 axiaux. VERRATTI (à droite) et RABIOT (a gauche) en défensifs-relayeurs. DI MARIA offensif droit et MBAPPE offensif gauche. NEYMAR électron libre en soutien de CAVANI !

voir toutes les réactions