dembele (ousmane) (LUTTIAU NICOLAS/L'Equipe)
Ligue 1 - 29e journée

S'il vous plaît Monsieur Courbis, ne mettez pas Dembélé sur le banc !

Lors d'un derby breton qui s'annonce savoureux, la jeune pépite rennaise devrait, comme chaque semaine, avoir son mot à dire. Du moins, s'il est titulaire... C'est notre homme à suivre du dimanche.

On a envie de croire que c'est du bluff. Mieux encore : on espère que c’est du bluff ! En conférence de presse, vendredi, Rolland Courbis a indiqué qu’Ousmane Dembélé serait sur le banc au coup d’envoi au Roazhon Park (17 heures). «Il sera remplaçant face à Nantes. Les télés, les médias, les espoirs… Je vais le préserver», ne s’est pas caché le coach rennais. Sous prétexte que son jeune joueur (18 ans) est trop sollicité et trop sous pression, il démarrerait le match sur le banc pour l’une des rencontres les plus importantes de la saison ? Allons, allons ! C’est comme si Laurent Blanc mettait Zlatan Ibrahimovic remplaçant face à l'OM ou que Bruno Génésio plaçait Alexandre Lacazette sur le banc pour le derby face à Saint-Étienne : c’est INIMAGINABLE !

Six buts, trois passes et zéro défaite

Car oui, malgré ses dix-huit printemps et ses seize petits matches de Ligue 1, Ousmane Dembélé est le meilleur Rennais de la saison. Six buts, trois passes décisives, du spectacle, des chevauchées. Bref, le type de joueur qui vous fait acheter une place pour aller au stade et qui vous force à trouver une excuse pour allumer votre télévision malgré la sortie du dimanche proposée par vos amis.
Mieux encore, Dembélé qui, c'est vrai, a joué les cinq derniers matches du SRFC en intégralité, est indispensable aux Rennais qui n’ont jamais perdu lorsque leur attaquant marque ou distille une passe décisive (cinq victoires, quatre nuls). Et Rolland Courbis voudrait donc mettre sur le banc celui qui a sauvé son club d’une humiliante défaite face à un Toulouse malade le week-end dernier (1-2) ? Car c’est bien Dembélé qui a égalisé (90e) puis qui a donné la dernière passe à Grosicki pour crucifier les Violets (92e). En l'absence de Ntep et avec un Gourcuff encore loin de son niveau, qui va mettre le feu au Roazhon Park devant un public qui a faim de victoires ?
 
Le parcours de Dembélé doit en tout cas faire regretter Philippe Montanier de ne l’avoir pas assez utilisé en début de saison. Car la forme étincelante du futur international espoirs pourrait permettre à Rennes de grimper à la quatrième place en cas de victoire cet après-midi, qui plus est face au rival nantais invaincu en Championnat depuis le 21 novembre. Un match pareil sans Dembélé au coup d’envoi ? Vraiment ? Réponse aux alentours de 16 heures…

T.C.
Réagissez à cet article
500 caractères max
grille-pain 6 mars à 19:33

Voilà un article bien inspiré vu le match. Bravo.