Ligue 1

Stéphane Moulin (Angers) : «Beaucoup de plaisir»

Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers, a savouré la prestation de son équipe samedi contre Caen (2-0). Tout comme l'attaquant Mohamed Yattara, de retour, qui a aimé l'accueil et sa passe décisive.

Mohamed Yattara (attaquant d’Angers) : «Je ne pouvais pas rêver mieux pour mon retour. C’est vraiment exceptionnel, le public qui connaît bien mes qualités a été fabuleux avec moi. C’est une très belle victoire, méritée. De l’extérieur, lors de la phase aller, je me demandais où cet incroyable équipe du SCO allait s’arrêter ! Maintenant, j’espère qu’on va continuer, mais même si comme tout joueur, on a forcément des ambitions, on doit surtout rester très humbles, aller chercher le maintien et après, on verra…» 

Romain Saïss (milieu d’Angers) : «C’est une très belle soirée. On est satisfaits à la fois du résultat et du contenu. On a marqué deux buts dans le jeu (alors qu’auparavant le SCO avait marqué douze buts sur dix-sept sur phases arrêtées), ce qui montre qu’on essaye toujours de jouer au maximum. On travaille pour progresser dans ce domaine, mais on avait surtout à coeur de bien attaquer l’année, ce qu’on a fait en gagnant à Besançon (CFA 2, 3-1) en Coupe de France puis ce soir, d’autant plus qu’on a deux déplacements difficiles en L 1, à Nice puis face au PSG. C’est vrai qu’on a perdu Ludovic Butelle (parti au FC Bruges) mais on a confiance en Alexandre Letellier, qui a assuré ce soir dans le but. Et devant, Mohamed Yattara, qui connaît très bien le club, peut nous apporter beaucoup par sa vitesse.»

Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers) : «Les joueurs ont fait tout ce qu'il fallait pour que l'année démarre de cette manière. Il y a eu la manière. Ce genre de victoire donne confiance. J'ai pris beaucoup de plaisir à les voir. J'avais demandé de ne pas avoir de pression et de complexe. Ce soir, j'ai vu des joueurs qui ont osé, entrepris. Ils ont été récompensés. On a 34 points, on se rapproche rapidement de notre objectif. On est deuxièmes, mais après 20 journées, c'est anecdotique et ce n'est pas ce qui m'importe le plus. Même s'il faut savourer, et après cette victoire on a le droit de le faire. La route est encore longue. C'est bien d'en être là, avant d'attaquer les gros morceaux.»
Réagissez à cet article
500 caractères max