CM 2018 - Bleus

Steven Nzonzi : «Je savoure le moment»

Steven Nzonzi a confié ce mardi sa joie de disputer la Coupe du monde avec les Bleus, en Russie. Le milieu du Séville FC a aussi estimé que le groupe possédait déjà «une grande maturité».

Son parcours

«Il y a un an, je n'imaginais pas du tout vivre cette Coupe du monde. C'est vraiment une fierté pour moi. Ma première convocation date du mois de novembre, c'était il n'y a pas longtemps. Il y a des joueurs qui n'ont jamais la chance de participer à un Mondial, moi je l'ai dans un pays où il y a une forte concurrence. Je savoure le moment présent, je suis content d'être là, je travaille à l'entrainement. Tout se passe bien.»
Nzonzi «à l'aise» à Séville mais...

Son rôle de doublure de Kanté en sentinelle

«Chaque joueur travaille à son poste. C'est un travail tactique, on sait plus ou moins ce qu'on a à faire. On parle avec N'Golo (Kanté) mais c'est plus par rapport aux autres postes du milieu, pas seulement sur celui de sentinelle. On est deux joueurs au profil différent. Il a l'habitude et ne me donne pas de conseil particulier.»

La jeunesse de l'équipe

«La plupart des jeunes jouent déjà dans des grands clubs avec pas mal de pression. Certains ont déjà joué aussi de grandes compétitions comme l'Euro. Je ne pense que ça peut avoir une grande influence. Il y a déjà beaucoup de maturité dans l'équipe.»

Le premier match face à l'Australie

«Chaque match à son histoire, chaque match est différent. Tous vont être compliqués, c'est impossible de dire qu'un adversaire va être plus difficile à jouer qu'un autre, car peut-être que celui qu'on pense le plus facile sera en fait le plus difficile.»
Réagissez à cet article
500 caractères max