sergio ramos iniesta (andres) (RONDEAU/L'Equipe)
Espagne - CLASICO

Top 5 des plus grands Clasicos disputés par Andres Iniesta

Ce dimanche, Andres Iniesta dispute son dernier Clasico avec le FC Barcelone, quatorze ans après le premier, un 20 novembre 2004 (victoire 3-0). Retour sur les cinq performances majeures de l'Espagnol lors de ce choc planétaire.

2 mai 2009, 34e journée de Liga : 2-6 pour le Barça

Pep Guardiola s'est seulement installé sur le banc en début de saison que son tiki-take déroule déjà. Au Bernabeu, les Catalans éparpillent le Real (2-6). Iniesta, dans le cœur du jeu, en fait voir de toutes les couleurs à ses adversaires : redoublements de passes, changements de rythme, dribbles chaloupés. S'il termine le match sans marquer, il n'était pas loin d'offrir une passe décisive à Messi avant la demi-heure de jeu, mais l'Argentin butait sur Casillas. Iniesta, littéralement sublimé par la philosophie de Guardiola, terminera la saison avec cinq réalisations et dix-sept passes décisives.

10 décembre 2011, 16e journée de Liga : 1-3 pour le Barça

Pas de but ni de passe décisive ce jour-là, mais une prestation tout bonnement exceptionnelle. Hyperactif, Iniesta libère des espaces pour ses adversaires, fait tourner en bourrique le milieu de terrain du Real. Malgré l'ouverture du score de Benzema, Alexis Sanchez, Xavi et Fabregas remettent largement le Barça devant. Iniesta, lui, est dans tous les bons coups.

Lire aussi : L'équipe type du Barça depuis 2000

3 mai 2011, demi-finale retour de Ligue des champions : 1-1

Blessé au match aller (victoire 0-2 du Barça), Iniesta débute la rencontre au match retour. La partie est disputée mais le petit Espagnol finit par trouver la faille : une passe laser entre les lignes pour Pedro, qui s'insère dans la surface avant de fusiller le portier. Si Marcelo égalisera sur une passe décisive d'Angel Di Maria, le Real ne parviendra pas à renverser la vapeur et Barcelone accédera à la finale.

23 mars 2014, 29e journée de Liga : 3-4 pour le Barça

Un des Clasicos les plus disputés et les plus spectaculaires de ces dernières années. Iniesta met les siens sur de bons rails en ouvrant le score après une passe de Messi à la 7e minute. Mais Benzema sonne la révolte, signant un doublé. Les buts s'enchaînent et le tableau d'affichage indique 3-3, quand Andres Iniesta s'insère dans la surface et met dans le vent Carvajal et Xabi Alonso, qui provoquent le penalty. Une offrande que Messi convertira pour la victoire du Barça.

Lire aussi : L'équipe type du Real depuis 2000

21 novembre 2015, 12e journée de Liga : 0-4 pour le Barça

Une performance tout simplement splendide, où le joueur a été impliqué de près ou de loin sur tous les buts barcelonais. Il se signalait d'ailleurs d'une passe décisive pour Neymar sur le second but du match. Avant que ce dernier ne lui remette astucieusement le ballon sur un une-deux pour un troisième but somptueux. Très en jambes à 31 ans, il a également illuminé le jeu catalan tout au long de la partie, grâce à ses passes courtes et longues extraordinaires de qualité et de précision.
A.D et H.G.
Réagissez à cet article
500 caractères max