(P.Lahalle/L'Equipe)
UEFA

Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle Coupe d'Europe

Annoncée depuis la fin du mois d'août, la création d'une troisième compétition européenne devrait bien voir le jour. Ce mardi, l'accord de l'UEFA a été officialisé par l'ECA, et voici les premiers détails de cette nouvelle échéance continentale.

«L'UEFA a donné son feu vert»

Dans la grande histoire des compétitions européennes, c'est un nouveau trophée qui devrait voir le jour. En effet, aux plusieurs rumeurs de la fin du mois d'août s'est ajoutée ce mardi une officialisation. À l'occasion d'un séminaire de l'association des clubs européens (ECA) organisé à Split en Croatie, le président de la Juventus et de l'ECA Andrea Agnelli a dévoilé que «l'UEFA a donné son feu vert» pour la mise en place de cette nouvelle compétition. Dans la lignée de la défunte C2 et de feu Intertoto, elle viendra compléter la Ligue des champions et l'actuelle Ligue Europa. Même s'il faut attendre la validation définitive du comité exécutif de l'UEFA, qui doit intervenir à la fin de l'année.

32 équipes par compétition

96 clubs au total. Soit 32 en Ligue des champions, le quota actuel, 32 en Ligue Europa et 32 dans cette nouvelle compétition qui n'a pas encore trouvé de patronyme. Et le gros changement se situe pour la C3, qui voit ses 48 membres se réduire d'un tiers. Un peu moins de petits clubs, donc, c'est l'un des objectifs, on le verra plus tard, et des formations moins prestigieuses supprimées de la deuxième compétition continentale. Si l'on sait le nombre de clubs qui participeront à cette compétition, on ignore cependant toujours les modalités de qualification et l'organisation (matches à élimination directe ? phases de poule ?) de cette néo-entité.

Une compétition pour «satisfaire les petits»

Comme révélé par L'Equipe ce mardi, «l'idée est de contenter les équipes européennes moins cotées.» Les nations européennes qui participeront à l'événement devraient certainement ne pas faire partie des top 5 des différents Championnats européens, et c'est vers des contrées plus exotiques que des clubs français iront jouer des coudes pour remplir leur armoire par un trophée moins glorieux mais potentiellement important. À l'instar de Qarabag, par exemple, qui avait participé à la Ligue des champions l'an passé, et de tant d'autres équipes aux histoires moins prestigieuses mais souvent passionnantes.

Lancement à partir de 2021

Et pour organiser cette C4 (pourquoi pas ?), l'UEFA a du temps devant elle. D'après la plupart des médias internationaux, la nouvelle répartition des compétitions européennes ne devrait intervenir qu'à partir de 2021, date à laquelle pourraient aussi être renégociés les droits TV. Car le nouveau projet redistribue également les cartes du côté extra-sportif, comme l'expliquait le quotidien allemand Bild récemment. D'ici là, la C1 et la C3 ont de beaux jours devant elles. Et devraient en avoir encore pour longtemps, l'inattendu troisième trophée proposant un casting de "petits poucets".
Antoine Bourlon
Réagissez à cet article
500 caractères max
letidup 12 sept. à 13:18

l uefa a supprimé la c2 et c3 des années 90 , pour remettre d autres coupes avec un nouveau nom... pathétique , et vive les riches

florent02 12 sept. à 9:08

"TOUT ce qu'il faut savoir sur la nouvelle coupe d'Europe"... ??Après lecture de l'article, on ne sait encore presque RIEN de ce projet.

stoichkov94 11 sept. à 21:13

La préhistoire de futures ligues 1, 2, 3, 4... européennes avec montées et descentes ?

ombiloba1 11 sept. à 15:37

Trois compétitions avec des configurations économiques différentes et donc des revenus différents... les riches s'enrichiront toujours plus et les autres prendront ce qu'on leur donnera en fonction de la compétition jouée. Hiérarchiser, toujours et encore...

voir toutes les réactions