Eugénie Le Sommer a marqué contre les Etats-Unis. (L'Equipe)
Bleues

Le Sommer : «On peut battre tout le monde»

Eugénie Le Sommer, qui a ouvert le score face aux États-Unis lors de la victoire des Bleues (2-0) en match amical, ce dimanche, a confié sa satisfaction après le match.

«Racontez-nous votre but, qui a permis à la France d'ouvrir le score à la 49e minute.
Je suis au second poteau, il y a un super débordement d'Elodie. Je suis à la retombée et je marque de la tête. Pour moi qui suis petite, c'est anecdotique surtout face aux Américaines censées être plus athlétiques que nous. C'est la première fois qu'on les bat depuis longtemps (1992). Il y a eu la manière avec la victoire au bout. On est heureuses.
«On va aller au Canada avec de l'ambition.»
Ce succès (2-0), le septième de rang, c'est un message envoyé à vos adversaires et rivaux lors de la Coupe du monde (6 juin-5 juillet) ?
Les Etats-Unis perdent rarement. Elles étaient venues pour nous battre. Toutes les équipes qui vont voir le résultat vont être surprises et nous attendre désormais. On va aller au Canada avec de l'ambition. C'est bien de jouer les grosses équipes en amical avant la compétition. Maintenant, on sait qu'on peut battre tout le monde. Je ne sais pas si on sera favorites mais on veut faire de belles choses au Mondial.
Comment avez-vous vécu votre retour à Lorient (elle y a été formée de 2004 à 2007), marqué par votre sortie du terrain sous les acclamations de votre public ?
Il y avait beaucoup d'émotion. Quand on entend son nom dans les tribunes, ça fait frissonner, surtout qu'il y avait ma famille, mes amis au stade. Je suis très heureuse. Je n'ai pas été dépassée par mes émotions, j'ai voulu me concentrer sur mon jeu. Ça m'a réussi.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :